Voyages hors des sentiers battus

dimanche 25 décembre 2011

Posted by . In , ,
La ville New York possede de gros  trésors urbains qui sont pas mentionés aux guides touristiques . Des chef-Œuvres d’art dans les milieux publiques inedites, paradis ou oasis de paix loin des sites touristiques, et trésors d’architecture cachés... lisez bien  le guide, pour une fois c’est gratuit.

1. La Galerie des murmures (The Whispering Gallery)

C’est sans doute un des secrets les mieux gardés de Grand Central Terminal (la célèbre gare de train située 42e rue à l’angle de Park Avenue) et un des plus romantiques. Devant le Oyster Bar au sous-sol une grande voûte supportée par deux arches possède des propriétés acoustiques mystérieuses. Faites attention à ce que vous dites en passant par là. Deux personnes aux extrémités de l’arche peuvent s’entendre chuchoter. Les enfants en raffolent, ça leur rappelle Harry Potter qui essaie de trouver la plate-forme 9 = à la gare. C’est en passant l’endroit idéal pour une demande en mariage originale. Lien vers les  chambres d’hôtes à New York

2. La terrasse sur le toit du Metropolitan Museum Marie-Joëlle Parent/Agence QMI


2. La terrasse sur le toit du Metropolitan Museum
© Agence QMI
Pour une vue à couper le souffle sur Manhattan et Central Park, la terrasse sur le toit du Metropolitan Museum (MET)est incontournable, surtout pour admirer l’œuvre éphémère de Roxy Paine. C’est comme si une immense branche de métal argentée s’était écroulée sur le toit. Elle pèse sept tonnes.

Elle sera en place seulement jusqu’au 25 octobre.

Peu de gens le savent, mais le prix d’entrée du MET est suggéré, c’est à la discrétion du visiteur, on peut donc donner ce qu’on veut à la porte.  

3. La grande murale de la rue Houston
Marie-Joëlle Parent/Agence QMI



3. La grande murale de la rue Houston
© Agence QMI
La grande murale située rue Houston à l’angle de Bowery dans le Lower East Side est un bijou d’art urbain à ne pas manquer.

Pendant 25 ans, le mur était recouvert par l’œuvre illégale de Keith Haring, l’artiste aux célèbres silhouettes. Elle vient tout juste d’être refaite à l’invitation de la ville de New York par les jumeaux brésiliens Os Gêmeos. Surprenant pour une ville qui a décidé de bannir les graffitis. L’œuvre rococo est inspirée de leurs rêves. Elle sera là jusqu’en mars prochain. C’est déjà le chouchou des photographes.


4. Le Conservatory Garden


4. Le Conservatory Garden
© Agence QMI
Il s’agit d’un jardin isolé en plein Central Park. Avec ses roses, sa fontaine et sa pelouse verdoyante, on se croirait en Grande-Bretagne. On peut accéder à l’oasis de paix par la 5e avenue à la hauteur de la 105e rue dans le Upper East side. Il faut d’abord traverser une grande porte de fer forgé, la Vanderbilt Gate, du nom d’une des familles les plus riches de Manhattan ( le clan d’Anderson Cooper). Elle servait d’entrée à leur domaine dans les années 30.

Un autre endroit idéal pour une demande en mariage…

5. Le diamant vert géant


 
5. Le diamant vert géant
© Agence QMI
C’est probablement une des choses les plus inusitées vues à Manhattan. Ça illustre très bien le côté ostentatoire des habitants du Upper East Side, où les dames ne sortent pas de la maison sans leurs gants blancs. Richard Perry, riche financier et collectionneur d’œuvres d’art a installé un diamant vert géant sur la terrasse de son penthouse du 1 Sutton Place. La sculpture signée Jeff Koons vaut 2.3 M$. On a dépêché une grue pour le hisser jusque-là.

Les voisins de l’autre côté de la rue ont commencé à se plaindre parce qu’ils étaient aveuglés par les rayons de soleil qui rebondissait sur l’objet. Ah la misère des riches…
 6. Le mur de Berlin à New York



6. Le mur de Berlin à New York
© Agence QMI
Le mur de Berlin à New York? C’est un secret bien gardé, mais on peut bel et bien admirer cinq panneaux intacts du mur de Berlin en plein Midtown. Ils sont dans la cour intérieure du chic immeuble à bureaux situé au 520 Madison Avenue ( et 54e rue). C’est accessible au grand public. La plupart des hommes d’affaires qui mangent devant le mur de béton chaque midi ignorent son origine. C’est le propriétaire des lieux qui a acheté les artéfacts en 1990 et les a fait transporter à grands frais jusqu’à New York. La façade Ouest du mur est recouverte des graffitis des artistes allemands Thierry Noir et Kiddy Citny. L’autre côté est vierge, un rappel du régime communiste de Berlin-Est.







7. Le Palazzo Chupi


7. Le Palazzo Chupi
© Agence QMI
Le Palazzo Chupi est un palace digne du Grand Canal de Venise planté dans le ciel de Manhattan. L’excentrique artiste et réalisateur de film Julian Schnabel a décidé en 2007 de se construire un château rose de huit étages sur le toit d’une manufacture dans West Village (360 West 11th Street). Le palais de 50 000 pieds carrés, qui ressemble à un gâteau,tranche complètement dans le décor new yorkais. Il comprend cinq appartements, une piscine géante, 180 fenêtres, plusieurs balcons de style marocain et les plus grandes terrasses de la ville.

Schnabel habite un des appartements, Richard Gere en a acheté un pour 12M$. Bono, Johnny Depp, Hugh Jackman et Madonna ont l’œil sur les autres, avis aux intéressés . On peut voir un vidéo des lieux à palazzochupi.com.




Phản ứng:

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site