Voyages hors des sentiers battus

mercredi 28 décembre 2011

Posted by . In , | No comments
bhoutan - Bhoutan, la terre du dragon
Photo Le Journal de Montréal
Magnifique. Majestueux. Magique. Shangri-la. Difficile de poser le pied au Bhoutan sans être envahi de superlatifs. Devant ces montagnes gigantesques et ce peuple si serein, le visiteur ne peut que se sentir privilégié de se promener les savates dans un coin de paradis. Une terre vierge
Le Bhoutan? La question m’a été posée nombre de fois au fil de conversations (et froncement de sourcils à l’appui) avant mon départ pour ce pays de la chaîne de l’Himalaya niché au sud du Tibet et au nord-est de l’Inde.
Une fois situé sur la carte géographique, mon interlocuteur me demandait généralement ce qui me poussait à aller aussi loin. Si j’avais mes raisons avant de partir, qui avaient beaucoup à voir avec les sommets enneigés, j’en ai maintenant mille autres pour y retourner.
La terre du dragon, comme on la surnomme, a une superficie de 47000 km2, soit l’équivalent de l’île de Vancouver. Sa population serait proche du million de personnes. Mais comme il y a peu de routes, que celles-ci sont souvent fermées par les intempéries et que beaucoup de gens habitent à flanc de montagne, les données du recensement ne sont que des estimations.
Le tourisme s’est développé à pas de tortue depuis 1974 et il demeure très encadré. Aujourd’hui, le Bhoutan reçoit quelque 15 000 personnes par an, soit 3 mois au printemps et 3 mois à l’automne.
Les visiteurs doivent payer une taxe spéciale de 200$ US par jour et, pour avoir un visa, ils doivent faire partie d’un tour organisé.
Country walkers
Il existe des dizaines de tour-opérateurs bhoutanais qui offrent des séjours variés allant de la tournée culturelle des villes et des temples à de plus longues excursions à la belle étoile.
Notre choix s’est posé sur la compagnie vermontoise Country Walkers qui, elle, fait affaire avec Etho Metho.
Ce voyage était onéreux. Il faut compter 6 000$ par personne pour 10 jours, mais nous avions l’avantage de dormir à l’hôtel et d’avoir une équipe de 5 professionnels qui nous guidaient de main de maître et nous préparaient le thé et un dîner chaud au fil de nos randonnées.
Ne nous restait plus qu’à écarquiller les yeux et A marcher sur le toit du monde, appareil photo au poing. Une végétation luxuriante et des paysages à couper le souffle nous attendaient le long de nos promenades en montagne et dans la campagne de Paro, Punakha et Timphu.
De 6 à 10 km par jour
Chaque jour, nos guides nous conduisaient en minibus à l’entrée d’un sentier. Selon le changement en élévation, les randonnées allaient de 6 à 10 kilomètres par jour. La plus longue (et le clou de ce voyage) a été l’ascension vers le Nid du tigre, un monastère perché à près de 10000 pieds d’altitude (voir autre texte).
Mais avant que nous nous attaquions à ce genre de hauteur, nos guides ont passé trois jours à nous faire gambader dans la vallée de Paro, sise à 7000 pieds au-dessus du niveau de lamer. En élévation, le principe est de laisser au corps le temps de s’acclimater et de boire beaucoup d’eau.
Il y a quelque chose d’enivrant et de surprenant au fait de haleter tous les dix pas pour une personne en bonne forme physique. Mais ce type de marche est gratifiant, d’autant plus que le Bhoutan est une terre vierge où les enfants et les animaux de ferme se promènent en toute liberté sur les sentiers rocailleux, à travers les terrasses de rizières et sur le bord des rivières vert émeraude.
LE BHOUTAN
Capitale: Timphu
Roi: Jigme Singye Wangchuck
Superficie: 47000 km2
Population: 1 million de personnes
Monnaie: Ngultrum
Langue officielle: Dzongkha, une langue dérivée du sanskrit


ADRESSES UTILES:

    Sites Internet
  • www.tourism.gov.bt
  • www.undp.org.bt
  • www.bhutannewsonline.org
  • http://bhutan.free.fr
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site