Voyages hors des sentiers battus

dimanche 25 décembre 2011

republique dominicaine - Cinq choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur la République dominicaine
© Shutterstock
1. La République dominicaine est le premier producteur mondial de cigares.
Si l’on s’imagine souvent que Cuba détient le monopole en la matière, il faut savoir que la République dominicaine est pourtant le premier producteur mondial de cigares. Il est facile de s’en procurer un peu partout sur l’île, mais ce sont dans les magasins officiels qu’il faut penser faire ses achats, la qualité des cigares vendus sur la rue ou dans les marchés ambulants laissant souvent à désirer.
2. En février, le Carnaval de La Vega fait vibrer tout le pays.
La plus importante fête populaire de l’année est sans aucun doute le Carnaval et c’est celui de La Vega (situé dans le centre de la République dominicaine) qu’il ne faut pas manquer. Joli mélange de carnaval européen (apporté au pays par les conquistadores espagnols) et de traditions africaines, le Carnaval prend les traits d’une véritable expression d’identité nationale.

Ce sont les impressionnants masques faits de papier mâché aux couleurs très vives représentant des diables à corne qui font la renommée du Carnaval de La Vega. Des diables que les passants redoutent, car, lors des processions du dimanche, ceux-ci cherchent les pêcheurs dans la foule et les frappent avec leurs «vejigas», sorte de gros gourdins confectionnés avec des vessies de porcs, pour les punir de leurs fautes.
3. Il est possible d’y gravir la plus haute montagne à dos d'âne.
Point culminant de la République dominicaine, le Pico Duarte offre une vue imprenable sur le pays tout entier. Situé dans le parc José del Carmen Ramirez, il s'élève à plus de 3000 mètres d'altitude et c’est à dos d’âne que la majorité des gens font le trajet jusqu’à son sommet.
4. On peut se déplacer en motos conchos.
Admirer le paysage alors que l’on se fait conduire en taxi, les cheveux au vent, c’est possible si l’on s’aventure à essayer l’une des motos conchos de la République. Ces motos taxis peuvent faire monter deux passagers et leurs chauffeurs plutôt intrépides ont la réputation de ne pas lésiner sur la vitesse et les manœuvres téméraires. Pour faire de petits trajets, et pour vivre tout simplement l’expérience, c’est LE moyen de transport à utiliser.
5. Le sancocho prieto du dimanche est sacré.
Il faut goûter à l’un des plats nationaux du pays, qui se doit obligatoirement d’être cuisiné et mangé uniquement le dimanche! Le sancocho prieto - ou le sancocho du dimanche - est un plat de ragoût composé de sept viandes et de légumes. Il s’agit pratiquement d’une institution en République dominicaine. Quant à l’autre plat national, le bandera dominicana, il marie riz blanc, haricots rouges, noirs ou blancs, bananes plantains frites (tostones) et viande bouillie.

***
LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE EN CHFFRES:
- La République dominicaine occupe presque deux tiers de l’île d’Hispaniola, dans la mer des Caraïbes. C’est Haïti qui en occupe le dernier tiers.
- Le pays compte 10 millions d’habitants ou plus exactement 9 884 371 personnes.
- Saint-Domingue, la capitale, est la plus grande ville de la République dominicaine. La deuxième plus grande est Santiago de los Caballeros.
- Plus de 50% du tabac en République dominicaine est produit à Villa Gonzalz, une petite commune d'environ 30 000 habitants située dans la Cibao.
- Le littoral dominicain s'étend sur 1633 km, de la côte Atlantique au nord, à la mer des Caraïbes au sud, avec près de 600 kilomètres de plages.



Carnaval, République dominicaine © Shutterstock
Sources: www.routard.com/guide/code_dest/republique_dominicaine.htm www.nouvellesantilles.com/ www.experiencedominicanrepublic.com/dining.html fr.wikipedia.org/wiki/Pico_Duarte
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site