Voyages hors des sentiers battus

samedi 24 décembre 2011

Posted by . In , | No comments
venezuela - Cinq choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur le Venezuela
© Shutterstock
Le Salto Angel, la plus haute chute du monde
1. On y trouve la plus haute chute du monde.
Situé dans l'état de Bolivar, le Salto Angel (littéralement le «saut de l'ange») remporte, du haut de ses 979 mètres, la palme de la plus haute chute d'eau du monde. La chute doit son nom à l'aviateur américain Jimmy Angel qui l'a découverte en 1933 et qui y a enlisé son avion lors d'un deuxième voyage, en 1937. L'avion est resté coincé au sommet pendant plus de 33 ans. Il a finalement été restauré et est maintenant exposé à l'aéroport de Ciudad. Les touristes peuvent aujourd'hui voir une réplique de l’appareil au sommet de la chute.
2. Le prix du carburant est l'un des moins chers au monde.
Au Venezuela, on a coutume de dire qu'un litre d'eau vaut plus cher qu'un litre d'essence. Le prix (entre 3 et 4 centimes de dollars!) est le même dans toutes les stations et est le même depuis plus de 10 ans. Ainsi, une boisson gazeuse vaut vingt fois plus qu'un plein d'essence, une bouteille d’eau 25 fois plus et une tasse de café espresso dans une boulangerie est trente fois plus dispendieuse.
3. C'est le paradis des kitesurfeurs. 
 Avec ses 300 jours de vent par année (!), la plage d'El Yaque sur l'île de Margarita est sans contredit le paradis des kitesurfeurs et des amateurs de planche à voile. Les sportifs se rendent aussi jusqu'à l'archipel de Los Roques, de décembre à juin, pour ses meilleures statistiques de vent, ses eaux cristallines et ses fonds de coraux parmi les plus beaux au monde.
4. On y croise des cowboys et des Indiens.
On retrouve plusieurs groupes d’Amérindiens au Venezuela, comme les Caraïbes, les Arawaks, les Chibchas et les Tupis-Guaranis.Les plus célèbres sont les Yanomamis, un peuple semi-nomade installé au cœur de la forêt tropicale humide. Les grandes plaines du Venezuela sont, quant à elles, le domaine des llaneros, ces cow-boys gardiens de troupeaux qui aiment jouer du lasso. Traditionnellement, les rodéos sont l'occasion de faire des barbecues géants (appelés asados) où les cavaliers dansent le joropo au son de la harpe et de l'harmonica.
5. On peut y découvrir l'Amazonie en pirogue.
Sons étranges, arbres géants aux verts lumineux, villes amérindiennes, animaux exotiques; la dense et humide contrée sauvage amazonienne vaut la peine d'être découverte. Bien que moins touristique que l'Amazonie brésilienne ou équatorienne, cette splendide partie du Venezuela offre des excursions en pirogue à partir de Puerto Ayacucho. On croise, le long de ces 180 000 km2 de forêt tropicale et de savanes, une vingtaine de tribus nomades, plus de 8 000 espèces d'oiseaux ainsi qu'une faune étrange comprenant jaguars, ocelots, tapirs, pécaris, singes et anacondas.

***
LE VENEZUELA EN CHIFFRES
- Margarita est une île du Venezuela surnommée «La perle des Caraïbes». Elle se trouve à 23 km au nord-est du continent vénézuélien. C'est l'une des principales destinations touristiques du pays.
- Le territoire vénézuélien comporte 72 îles dispersées dans la mer des Caraïbes et dans l'océan Atlantique.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site