Voyages hors des sentiers battus

mercredi 28 décembre 2011

Posted by . In | No comments
nicaragua - Corn Islands, paradis perdu au Nicaragua
La vie des voyageurs aux Corn Islands se limite à l’essentiel – manger, danser, dormir et se promener sur la plage. Vous y prendrez de secondes vacances à l’intérieur des premières, réalisant vos rêves de pouvoir séjourner sur une petite île des Caraïbes au sable blanc, avec des palmiers et des eaux bleues cristallines.
Il existe deux îles, Big Corn Island (la grande île), alias BCI, et Little Corn Island (la petite île), alias LCI. Le développement touche désormais les deux, même si Little Corn Island reste plus difficile d’accès. Bien que l’on puisse à l’occasion les appeler «Islas de Maíz», le nom de «Corn Islands» demeure le plus répandu. Il viendrait de l’espagnol «carne», car les flibustiers y boucanaient autrefois la viande et venaient s’y approvisionner en eau – un mot ultérieurement transformé en «corn» (maïs) par les colons anglais. L’industrie principale reste celle de la pêche à la langouste, mais le tourisme commence à jouer un rôle important.
L’abolition de l’esclavage au Nicaragua a été déclarée par le roi de Mosquitia à Big Corn Island en 1841. L’événement est d’ailleurs toujours célébré lors du carnaval de soupe au crabe, au mois d’août.
Big Corn Island 
Près de 9 000 personnes vivent aujourd’hui sur Big Corn Island, une augmentation spectaculaire due à une forte immigration hispanophone et miskito; la plupart sont très chaleureuses. On ne comptait guère plus de 2 000 habitants 10 ans plus tôt, mais le mirage du tourisme a fait son effet! Les prix sont plus élevés que sur le continent, à cause des coûts de transport: tout, ou presque, doit être apporté sur l’île en dehors du poisson et de la langouste. Il n’y a pas beaucoup de choses à faire ici, et c’est tant mieux car l’endroit s’avère agréable pour marcher les plages sont magnifiques, et vous pouvez vous régaler de savoureux fruits de mer. La nuit, certaines discothèques bruyantes font jouer de la musique reggae, la bière Victoria y coulant à flots. Ceux qui préfèrent le calme n’auront qu’à se détendre et admirer les étoiles.
Little Corn Island
Big Corn Island prend des allures de métropole prospère et développée en comparaison de Little Corn Island. Les plages et les sentiers en pleine jungle de cette dernière, ancrée à environ 11 km au nord-ouest de la première, en sont les principaux attraits. Aucune voiture, aucun bruit ne vient souiller la quiétude de ce gros caillou recouvert d’une belle forêt tropicale, où l’on ne se déplace qu’à pied ou en vélo. Vous ne partagerez l’île qu’avec un millier d’habitants. Les sportifs voudront sans doute pêcher, se baigner ou faire de la plongée-tuba ou sous-marine, tandis que les plus paresseux se laisseront délicieusement glisser dans le sable. Sur toute la façade sud-ouest de l’île, un chemin en dur longe désormais le littoral.
Activités de plein air 
Plongée
Récifs coralliens aux formations étranges, grottes et tunnels, rencontre avec les requins-nourrices et les requins-taureaux, observation des raies, des barracudas, des poissons de récif, des bancs de rougets, exploration du Blowing Rock, ce pic volcanique sous-marin, bref, les sites de plongée sont variés et invitent sans cesse à de nouvelles découvertes.
Plongée-tuba
De nombreux sites invitent à pratiquer la plongée-tuba. En certains endroits, le récif se trouve à moins de 3 m de la surface. C’est l’occasion de voir de près les vestiges d’un galion espagnol (surtout ses canons recouverts de corail)
Randonnée pédestre
Se promener sur Big Corn Island est une excellente façon de passer l’après-midi. Le tour de la partie nord de l’île s’effectue de manière très simple: il suffit de suivre le mince ruban de goudron au fil des baies et des plages jusqu’à ce que vous recroisiez la route de l’aéroport – qui vous ramènera à votre point de départ. Cette balade vous conduira tantôt près de la côte, tantôt à l’intérieur des terres. Prévoyez deux à trois heures de marche, mais sachez que, si vous avez trop chaud, vous pourrez héler un taxi de temps à autre. Les endroits où vous pourrez vous restaurer étant peu fréquents au nord-est de l’île, assurez-vous d’avoir de l’eau, une collation et votre maillot. Vous pouvez aussi grimper sur le mont Pleasant, au centre de l’île.
Bluff Point, à la pointe sud de l’île, peut être atteint par de petits sentiers depuis Southwest Bay.
Little Corn Island, quant à elle, est traversée du nord au sud par deux sentiers forestiers presque parallèles, qui se rejoignent sur la côte nord, un lieu d’une grande sérénité parsemé de palmiers. La balade ne prend guère plus de 20 min par trajet, glissades dans la boue non incluses! On peut préférer suivre la côte, de plage en plage, mais il n’est pas possible de faire le tour complet de l’île. Il n’y a aucun service, donc apportez de la nourriture et de l’eau.
Vélo
Le vélo est un excellent moyen de transport pour visiter Big Corn Island, sans avoir à se promener dans la chaleur torride durant des heures. Sachez cependant que vous aurez à vous balader sur de mauvaises routes et parfois sur des plages sablonneuses. La plupart des bicyclettes sont démunies de garde-boue, ce qui vous garantit d’être couvert de gadoue de la tête aux pieds s’il pleut.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site