Voyages hors des sentiers battus

samedi 31 décembre 2011

Posted by . In | No comments
costa rica - Costa Rica, le pays émeraude
Dominé de montagnes et de forêts verdoyantes, sillonné de vallées fertiles et flanqué de belles plages, le Costa Rica est sans doute l'un des plus beaux endroits de la terre. C'est aussi l'une des premières destinations touristiques tropicales. Les visiteurs y apprécient la nature aux couleurs éclatantes, le choix incomparable d'activités de plein air, la population amicale et hospitalière et le charme discret de la vie paysanne.
Enjambant l'isthme méso-américain qui sépare l'Amérique du Nord de l'Amérique du Sud, ce minuscule pays s'étend sur à peine 480 km du nord au sud et 280 km en son point le plus large, près de la frontière nicaraguayenne.
Situé sur l'une du Costa Rica des zones sismiques les plus instables du monde, le pays est soumis à des forces tectoniques puissantes qui favorisent les tremblements de terre et ponctuent le paysage de volcans fumants.
La diversité des microclimats a donné naissance à un paysage émeraude composé d'un patchwork de 12 habitats différents, des plaines côtières aux prairies subalpines.
Le Costa Rica se caractérise par une homogénéité culturelle unique en Amérique centrale. L'influence espagnole prédomine et la culture indigène a peu d'impact. Il existe toutefois quelques poches de culture non-espagnole, notamment sur la côte caraïbe, sous influence jamaïcaine.
Le pays se distingue également par son éthique écologique, comme en témoigne le réseau national de parcs et de refuges naturels qui couvre près de 30 pour cent du territoire - plus que dans n'importe quel autre pays au monde.
Activités de plein air et séjours à thème
Le relief varié, le climat salubre et la diversité des réserves naturelles du pays s'allient pour permettre toutes sortes d'activités de plein air.
Certaines, nées de l'essor touristique des deux dernières décennies, sont inhabituelles - toutes les réserves de forêts tropicales humides et de forêts de nuages proposent des excursions dans la canopée. D'autres sont plus conventionnelles.
Les sentiers qui sillonnent les superbes parcs nationaux font la part belle aux randonnées. Le Costa Rica est aussi le rendez-vous des amateurs de VTT et d'équitation.
Les deux côtes se prêtent au surf et à la planche à voile -cette dernière en particulier sur le lac Arenal et à Bahia Salinas. Le rafting s'est beaucoup développé.
Enfin, le Costa Rica est aussi le paradis de la plongée sous-marine et de la pêche. Où que vous soyez dans le pays, la nature est présente. Le bimensuel en anglais Costa Rica Outdoors vous dira tout sur le sujet.
Excursions organisées
Le Costa Rica ne manque pas tours opérateurs capables de satisfaire la curiosité de tous les voyageurs.

Costa Rica Expeditions, Costa Rica's Temptations et Costa Rica Sun Tours proposent toutes sortes de formules à thème.
Parc nationaux et réserves naturelles
Le Costa Rica compte près de 190 parcs nationaux, réserves naturelles et zones protégées totalisant près de 15 500 km2. Des dizaines de réserves privées protègent d'autres habitats naturels. Le pays continue de créer des zones protégées pour relier des réserves et des parcs en vue de créer des couloirs de migration ininterrompus.
Les parcs nationaux et les réserves naturelles sont organisés en «zones de protection» gérées par le SINAC (Sistema de Areas de Conservacion/Système de zones de conservation), qui est une division de MINAE (Ministerio de Ambiente y Energia/Ministère de l'Atmosphère et de l'Énergie).
La Amistad (1 750 km2) est le plus grand parc national. C'est aussi le plus lointain et le plus inaccessible, et les randonnées y sont difficiles.
Le plus visité est le Parque Nacional Volcan Poas, à deux heures de route de San José. C'est aussi le mieux équipé.
Également très fréquenté, le Parque Nacional Manuel Antonio qui a l'avantage d'être facile d'accès et qui possède de magnifiques plage, tout comme le Parque Nacional Cahuita, sur la côte caraïbe.
Le Parque Nacional Chirripo et le Parque Nacional Rincon de la Vieja sont fabuleux pour la randonnée de montagne. Rincon a un plus: les fumerolles et les bassins de boue bouillonnants.
Les excursions en bateau permettent de pénétrer dans les forêts tropicales humides et les marécages du Parque Nacional Tortuguero. Le Parque Nacional Corcovado, probablement la plus belle forêt tropicale humide du pays, demande plus d'efforts, mais la récompense est là.
La Reserva Biologica Basque Nuboso Monteverde est la première réserve de forêt de nuages. La Fundacion de Parques Nacionales est une bonne source d'information sur les réserves.
Observation de la faune
On vient généralement au Costa Rica pour y voir des animaux et des oiseaux en pleine nature. Pour cela, il n’est même pas besoin d’aller dans les réserves protégées car la faune est omniprésente dès que l’on quitte la ville. Papillons, morphos, toucans, singes et coatis sont visibles depuis la terrasse de certains hôtels.
Toutefois, de nombreuses espèces vivent camouflées, et les voir exige patience et organisation. Il est recommandé de louer les services de guides naturalistes – leurs yeux exercés et leur connaissance des espèces et du terrain amélioreront considérablement vos chances. Les principales compagnies sont Windstar Cruises et Temptress Adventure Cruises.
Pour les excursions, prévoyez une tenue vert et marron pour vous fondre dans le décor. Le silence est impératif. Emportez des jumelles. Les librairies et boutiques de souvenirs vendent souvent des plans plastifiés. Le Birding Club of Costa Rica propose des informations sur l’ornithologie.


San José, la capitale
Nichée au coeur de montagnes escarpées, la capitale jouit d'un cadre et d'un climat idylliques.
Elle possède un magnifique Teatro Nacional et de grands musées, mais son principal atout est sa position au coeur du Costa Rica, qui en fait le point de départ idéal pour explorer le pays.
Les visiteurs commencent souvent leur périple à San José, qui leur offre un avant-goût fascinant des plaisirs qui les attendent.
Surnommée affectueusement par ses habitants chepe (diminutif local de José), San José est perchée à une altitude de 1150 m.
Au nord de la ville se dressent les gracieux volcans Poas, Barva et Irazu, tandis qu'au sud ce sont les montagnes escarpées de Talamanca.
Les températures sont printanières toute l'année (25°C) et une brise quasi constante vivifie l'air.
Se distraire au Costa Rica
Les activités culturelles et les spectacles vivants costaricains ont toujours été éclipsés par ceux des nombreux autres pays latino-américains.
Toutefois, les Ticos ont une véritable passion pour la musique et la danse, et ces dernières années ont vu se multiplier les salles de spectacle.
La vie nocturne est d'une passionnante diversité, en particulier dans la capitale. Le théâtre et la musique classique font partie intégrante de la vie sociale de San José.
Les petites villes ont elles aussi leur théâtre et leurs glorietas (kiosques à musique). Les festivals de musique se déroulent en salle et en plein air et les ferias (kermesses) battent leur plein toute l'année.
Chaque ville a de nombreuses discothèques. Les bars karaoké ont du succès auprès des classes populaires. Les villes de campagne vivent au rythme des topes (spectacles équestres) et des retornos (rodéos) qui investissent les rues au son des musiques et des danses traditionnelles.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site