Voyages hors des sentiers battus

samedi 31 décembre 2011

Posted by . In | No comments
costa rica - Costa Rica - Les boues et les eaux bienfaitrices des volcans
L’épine dorsale du Costa Rica est constituée d’une longue succession de cônes massifs tous différents – culminant de 1487 m à 3821 m– qui exercent une constante fascination. Les boues et les eaux thermales résultant de l’activité volcanique trouvent également leur usage dans des activités ludiques et bienfaitrices. Au nord-est de la ville de Liberia, dans la région deGuanacaste (qui possède un aéroport international accueillant des vols nolisés), la route secondaire s’enfonce dans la steppe vers le Rincon de la Vieja, un volcan qui possède à lui seul une dizaine de cratères.
Le chemin traverse successivement des terres arides où poussent surtout des plantes rases et épineuses. Soudain apparaît une zone si immaculée qu’elle paraît irréelle sous cette latitude.
La fine pellicule blanche est tout simplement composée de la craie résultant de la roche calcairemalaxée dans les entrailles du volcan. Jadis, la population extrayait là lamatière première servant à badigeonner ses habitations.
Plus loin, une rivière charriant une eau fortement colorée et chargée de minéraux a creusé un spectaculaire petit canyon au milieu des noires roches volcaniques.
Bains de boue
Non loin de l’entrée du parc national Rincon de la Vieja («le coin de la vieille»), on atteint une installation servant aux bains de boue.
Point d’installations grandioses et somptueuses; tout, au contraire, a été réalisé dans la plus grande simplicité. Modeste, le «centre de traitement» s’intègre parfaitement à la nature du parc sans aucunement la dénaturer.
Le traitement commence par une séance de sauna aménagée dans une simple cabane. Puis, les «curistes» se barbouillent tout le corps d’une couche de boue volcanique.
Extraite à quelques dizaines de mètres de là, à même unemarmite naturelle d’un mètre de profondeur, la boue résulte directement de l’activité volcanique. Tout à côté s’échappe un jet de vapeur brûlant. Quand cette boue chargée d’oligoéléments devient sèche sur leur corps, les curistes barbotent dans un bassin afin de se laver.
La séance se termine par un bain dans un second bassin, rempli d’une eau claire et fraîche provenant d’un ruisseau voisin.
Non loin de là, la ferme équestre Hacienda Guachipelin, qui propose des randonnées à cheval ainsi que bien d’autres activités de plein air, un hébergement confortable et un restaurantterrasse ouvert sur un vaste panaroma, sert de relais de charme.
Face au volcan Arenal
De la vingtaine de volcans que possède le Costa Rica, l’Arenal, situé au nord-ouest du pays, est le plus spectaculaire, d’abord du fait qu’il est très actif. En tout temps, il crache de la fumée et de la lave qui déboule sur les versants.
C’est une fois la nuit tombée qu’il faut adopter comme lieu d’observation un balcon ou un observatoire donnant sur les versants est ou sud-est de l’Arenal pour voir le volcan cracher sa lave incandescente, parfois dans un grondement sourd.
Le spectacle est à ce point saisissant que dans tous les alentours, on a construit des hôtels, chalets et motels, comme l’hôtel Linda Vista del Norte, dont les occupants peuvent se trouver aux premières loges pour ce fabuleux spectacle de la nature.
L’aspect spectaculaire de la région de l’Arenal provient aussi de la présence du lac et de la rivière du même nom, ainsi que de la rivière Fortuna, en plus d’une végétation luxuriante offrant une multitude d’activités aventureuses de plein air.
Un spa en pleine forêt
Au sud-est de la région du volcan Arenal, à Ciudad Quesada, se situe le plus surprenant, le plus naturel et le plus écologique centre de remise en forme qui puisse exister.
Dans un bas-fond, en plein coeur de la forêt tropicale humide où coule un petit ruisseau alimenté par des eaux chaudes d’origine volcanique, on a aménagé un spa. Plusieurs bassins, dont la température varie de 38˚C à 43˚C, y sont aménagés à l’aide de pierres volcaniques.
On peut y relaxer à sa guise, mais également profiter du sauna aménagé dans une cabane rudimentaire, ou encore se fairemasser dans une autre construction nichée sous les arbres. On peut aussi se faire appliquer unmasque à base de crème issue de boue volcanique.
Termales del Bosque est le nom de cette propriété qui, de ferme, s’est reconvertie en hôtel, restaurant, centre thermal et territoire de randonnée, à pied ou à cheval, en pleine forêt.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site