Voyages hors des sentiers battus

samedi 31 décembre 2011

Posted by . In | No comments
costa rica - Costa Rica : les îles du golfe de Nicoya
© Paul Simier
L’une des plages de l’île Chira.
Le golfe de Nicoya, dont Puntarenas constitue le point d’accès, abrite quantité d’îles. Les unes sont des zones protégées, quelques autres sont habitées. Sur ces îles, la vie est paisible, les habitants tirant leur subsistance surtout de la pêche. Des projets d’écotourisme y ont également vu le jour. En accostant sur une petite plage déserte de l’île, on a l’impression, à moins d’une demiheure de la ville, de mettre les pieds sur une terre vierge.
L'île Venado
Avec ses 6,5 km2, Venado ne compte que quelques kilomètres de chemins et… deux autos. Les 950 habitants s’y déplacent surtout à vélo ou à pied entre les différents hameaux. Une association organise l’accueil des visiteurs. À notre descente du bateau, un repas traditionnel, composé de riz et haricots rouges et de poulet, nous attendait.
Plus tard, nous avons effectué un tour de l’île vaille que vaille à l’arrière d’une camionnette. Parfois, il a fallu mettre le pied à terre pour permettre au véhicule de monter les côtes… En traversant un espace boisé, Marcel, le guide naturaliste qui accompagnait depuis le continent, a vite repéré une famille de singes hurleurs qu’il nous a facilement permis d’approcher tant il sait imiter leurs cris. À l’unique école de l’île, un groupe de jeunes préparait pour un concours une composition florale à partir de bouteilles en plastique de récupération. Au centre du hameau, des femmes faisaient cuire le pain à la façon traditionnelle à l’aide d’un feu de bois. On peut facilement trouver un hébergement sur l’île Venado qui possède un gîte pour groupes de randonneurs. La marche et le vélo sont tout indiqués sur cette île presque sans autos.
L'île Chira
Située vers le fond du golfe de Nicoya, Chira est l’une des premières îles en importance. Les 3500 habitants vivent de la pêche et d’un peu d’agriculture. Là aussi, les femmes se sont prises en main pour améliorer leur sort.
Dans la forêt, La Amistad est une auberge rustique qui offre le gîte et le couvert. Les chalets, simples mais offrant un confort de base, sont construits artisanalement avec du bois récolté sur place. La cuisine propose poissons, riz, légumes et fruits locaux. Un four solaire permet de cuire les plats à la seule exposition au soleil. Une coopérative de femmes a créé un atelier d’artisanat où elles exposent et vendent leurs créations. Graines, coquillages, noix de coco, roches constituent autant d’éléments de base pour leurs bijoux et autres souvenirs.
Sur l’île de Chira, d’autres femmes se sont regroupées pour créer une activité aquacole. Elles ramassent dans des zones du golfe des coquillages à un certain stade de leur développement. Puis elles les implantent dans des zones reculées de la mangrove où leur production est à l’abri des prédateurs… humains.
Aux visiteurs, elles proposent une incursion en pirogue dans l’étonnant écosystème qu’est la mangrove pour aller découvrir leur méthode de travail. Les coquillages crus, servis dans une marinade, sont présentés aux touristes pour la dégustation. Pour éloigner les moustiques, ces femmes utilisent un répulsif à la fois efficace et économique: une poignée de bouse de vache séchée que l’on fait tout simplement brûler.
Aquaculture
Dans une autre partie du golfe de Nicoya, aux abords de l’île San Lucas, dans une ferme aquacole on élève des poissons en vue de la vente aux consommateurs. Il s’agit là d’une diversification de l’économie qui vise à compenser l’interdiction de pêcher dans le golfe durant la période de reproduction du poisson.
Repères
- Le golfe de Nicoya, au Costa Rica, se situe aux abords de Puntarenas, sur le bord de l’océan Pacifique.
- Quelques-unes de la vingtaine d’îles de l’archipel sont habitées, d’autres sont des réserves naturelles.
- Des excursions sont proposées sur une base régulière ou sur mesure au départ de Puntarenas.
- Le voyagiste montréalais Canandes propose un nouveau concept pour découvrir le «Costa Rica autrement», avec comme base la station balnéaire de Puntarenas.
- Le forfait «Le Costa Rica autrement» de Canandes comprend l’hébergement en demi-pension dans un hôtel choisi parmi quatre 4 étoiles familiaux voisins, des excursions (avec repas) durant quatre jours et un programme libre durant les trois autres jours. Info: consulter une agence de voyages.
- Le Costa Rica est desservi par vols nolisés directs au départ de Montréal en saison hivernale. Air Canada assure des vols réguliers toute l’année au départ de Toronto. Mais tous les services sont payants à bord de cette compagnie, alors prévoyez vos écouteurs et votre casse-croûte.
- Info sur le Costa Rica: www.visitezlecostarica.com
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site