Voyages hors des sentiers battus

mercredi 28 décembre 2011

Posted by . In , | No comments
arizona - En train vers le Grand Canyon
Inmagine
Dans un bar de la ville de Flagstaff, en Arizona, on s’amuse à vider son verre à chaque fois que le train siffle. C’est un passe-temps qui rend les clients ivres rapidement puisque le train passe au moins 100 fois par jour. Dans cette ville universitaire du nord de l’Arizona, dont le nom signifie «mât pour drapeau», même l’étudiant le plus tolérant qui fréquente le Altitudes Bar & Grill atteint un état d’ivresse important. Il n’a pas à se préoccuper s’il manque un sifflement de train, le prochain suivra quelques minutes plus tard.
La fondation de la ville de Flagstaff, considérée comme la porte d’entrée du Grand Canyon est directement reliée à l’arrivée du chemin de fer sur la ligne en provenance de la Californie il y a 125 ans. C’est pourquoi l’État possède une riche histoire de transport ferroviaire surtout dans les villes de Flagstaff et Scottsdale.
Amateur de trains ou pas, vous aurez plusieurs occasions de profiter des beautés de la nature grâce à la voie ferrée. Le Grand Canyon Railway, sans contredit le meilleur train circulant à travers l’Arizona, offre aux visiteurs une excursion d’un peu plus de deux heures qui permet de profiter de vues comptant parmi les plus spectaculaires du monde.
Le périple commence au centre-ville de Williams, une ville de 2900 habitants située aux abords de la fameuse route 6.
Le centre-ville de Williams est répertorié dans le Registre national des lieux historiques américains. La plupart des édifices du centre-ville, qui ont été construits autour des années 1900, abritent présentement des restaurants, des bars et des boutiques sympathiques.
Pour être assuré de monter à bord du Grand Canyon Railway à 9h30, il vaut mieux passer la nuit à Williams. On y retrouve un vaste choix d’hôtels qui peuvent abriter le double des résidants permanents de la ville. Parmi eux, le Grand Canyon Railway Hotel situé juste en face de la gare de Williams.
Un forfait conjoint de l’hôtel et de la compagnie de chemin de fer offre aux touristes un voyage aller-retour en classe économique, une ou deux nuits au Grand Canyon Railway Hotel, le déjeuner et le souper.
Si vous désirez prolonger votre séjour au Grand Canyon, le forfait peut comprendre un séjour d’une nuit au Maswik Lodge, situé dans le Parc national du Grand Canyon. Le luxueux salon à l’entrée du Grand Canyon Railway Hotel allie confort et bien-être. Pendant l’hiver, ou durant les fraîches soirées d’automne et de printemps, un feu crépite dans la cheminée. Dans le jardin on peut profiter d’un barbecue, d’une salle de jeux pour enfants, d’une piscine et d’un bain à remous.
L’excursion débute avec un coup de feu tiré par un comédien amateur pour rappeler la fusillade qui a eu lieu à la gare en 1908. Plusieurs des acteurs sont des anciens employés de chemin de fer et des policiers à la retraite. «Des voyageurs dormaient dans la dernière rangée, j’ai dû les réveiller» plaisante un des comédiens.
Pappy, Gabby, Shiloh, Buck et Rusty mettent de la vie dans l’endroit en lançant des farces et en jouant toujours leur rôle même pendant l’attaque surprise du train par la Cataract Creek Gang sur le chemin du retour.
Cinq catégories de forfaits sont disponibles pour le voyage en train, de la classe économique à la classe de luxe dans de somptueux compartiments. Le train qui part de Williams vers le Grand Canyon serpentera environ 100 kilomètres du classique territoire de l’ouest. Ce qui comprend les plaines du désert et une partie de la plus grande forêt de pin ponderosa au monde.
Les plus beaux paysages se trouvent à la fin de la ligne, au Grand Canyon évidemment.
Le voyage de retour de trois heures et demi laisse assez de temps pour attraper une des navettes qui se rendent à Hopi Point et, de là, marcher le long des sentiers et profiter des beautés incomparables des lieux quelle que soit l’endroit où on se trouve.
Un séjour d’une nuit à l’intérieur du parc permettra de pousser plus loin l’aventure en arpentant le Bright Angel Trail qui pénètre à l’intérieur du canyon.
Mais si vous préférez profiter de la vue à l’intérieur du train, votre prochain arrêt devrait être le Verde Canyon Railroad situé à Clarkdale, à environ 30 minutes au sud-ouest de Sedona.
Un autre façon de revenir, c’est par la ville de chemin de fer abandonnée de Perkinsville qui vous amènera vers «un autre canyon» de l’Arizona qui présente un désert de roc et des vues spectaculaires.
Le train remis à neuf circule à travers les falaises et les ruines amérindiennes au-dessus des tréteaux anciens et à travers un tunnel de 207 mètres construit à la main. Et si vous regardez attentivement, vous pourrez voir le résidant du nid d’aigle.
Les passagers choyés de la première classe, assis dans leur causeuses ou leurs fauteuils à hauts dossiers recouverts de tissus confortables, abreuvés de champagne et nourris d’amuse-gueules du sud-ouest (et on ne lésine pas sur le guacamole), ne sont pas les seuls à profiter des nombreuses voitures ouvertes. Il y a suffisamment d’espace pour tout le monde.
Verde Canyon Railroad vend de forfaits qui permettent de vivre une expérience extraordinaire. Chaque week-end d’octobre on peut aller observer la féérie des couleurs dans le canyon où se mêlent les teintes d’or et de cramoisie et déguster une bière en parcourant les sentiers.

Si cela ne vous dérange pas de partager votre souper avec des gens que vous ne connaissez pas et de dormir la lumière allumée, la ville de Jerome n’est pas située trop loin de Clarkdale
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site