Voyages hors des sentiers battus

samedi 31 décembre 2011

grande-bretagne une mosaique de régions tres variees - Grande-Bretagne: une mosaïque de régions très variées
Très jalouse de ses traditions, la Grande-Bretagne a bien plus à offrir au visiteur que des châteaux mystérieux ou des villages pittoresques. La littérature, les arts plastiques et l’architecture forment, avec les paysages très divers que l’on y rencontre, le patrimoine d’une nation en équilibre entre les nécessités du monde moderne et ses traditions. La Grande-Bretagne n’a jamais été envahie depuis 1066, et les habitants ont su conserver leurs traditions. Les Romains qui débarquèrent en 43 restèrent trois cent cinquante ans, mais leur culture et leur langue furent rapidement balayées par les peuples venus du nord de l’Europe qui leur succédèrent. Les liens de l’île avec l’Europe se relâchèrent au XVIe siècle quand l’église anglicane remplaça la tradition catholique.
La Grande-Bretagne est aujourd’hui membre de la communauté européenne, mais elle cultive jalousement son non-conformisme, même s’il s’applique à de petits détails comme le fait de conduire à gauche; l’ouverture du tunnel sous la Manche ne semble guère affecter ce trait essentiel du caractère national. Le patrimoine architectural de la Grande-Bretagne est riche en vieux châteaux, en cathédrales et en belles demeures entourées de parcs paysagers. Les habitants sont très attachés à leurs coutumes, depuis les simples danses villageoises jusqu’aux grandes cérémonies monarchiques.
La Grande-Bretagne est une petite île composée d’une mosaïque de régions très variées, dont les habitants ont su conserver leur identité culturelle. L’Écosse et le pays de Galles par exemple se distinguent foncièrement de l’Angleterre, puisqu’ils ont leurs propres assemblées législatives.
Le sud-est de l’Angleterre d’un coup d’œil
Les régions qui entourent Londres aujourd’hui correspondent au tracé des anciens royaumes saxons. Chacune bénéficie de la proximité de la capitale, tout en ayant à cœur de préserver ses particularités. C’est dans cette partie du pays que se trouvent les universités, les palais, les châteaux, les demeures et les cathédrales qui ont été le théâtre des événements marquants de l’histoire du pays. Le paysage alentour est harmonieux et calme – collines verdoyantes et arrondies, plaines fertiles de l’East Anglia, longues plages sablonneuses du bord de la Manche.
Blenheim Palace est un chef-d’œuvre d’architecture baroque encadré de très beaux jardins. Les bâtiments de l’université d’Oxford sont une sorte d’anthologie de l’architecture anglaise du Moyen Âge à nos jours. Christ Church College est l’édifice le plus important.
Le château de Windsor est la plus ancienne résidence royale de Grande-Bretagne. La tour ronde date du XIIe siècle; elle surveillait alors les abords de Londres par l’ouest.
La cathédrale de Winchester a été édifiée en 1097 sur les ruines d’une église saxonne, mais la ville elle-même était déjà un bastion important de l’Église chrétienne depuis le VIIe siècle. Le porche nord est typique du gothique anglais.
La cathédrale d’Ely abrite quelques-unes des plus belles sculptures de toute la Grande-Bretagne. La coupole octogonale actuelle a été édifiée au XIVe siècle, après l’écroulement d’une première tour normande; elle domine la plaine marécageuse alentour.Sur le campus de Cambridge, les bâtiments de l’université alternent avec des jardins et des pelouses. La chapelle de King’s College est un chef-d’œuvre de l’architecture de la fin du Moyen Âge.
La cathédrale de Canterbury est le centre spirituel de l’église anglicane. Elle abrite des vitraux – notamment ceux de la partie ouest de la nef – qui comptent parmi les plus beaux du pays et des fresques du XIIe siècle admirablement conservées.
Le Pavillon royal de Brighton a été édifié pour le Prince Régent; c’est l’un des plus beaux monuments du pays. Les coupoles et les minarets dessinés par John Nash sont inspirés par l’architecture des Indes. Le pavillon récemment restauré a retrouvé sa splendeur d’antan.
L’Ouest d’un coup d’œil
L’ouest de la Grande-Bretagne forme une longe péninsule, bordée au nord par l’Atlantique et au sud par la Manche, qui se termine à Land’s End, le point le plus extrême de l’île. Tourisme culturel dans les grandes villes, promenades romantiques dans la solitude des landes et des monuments préhistoriques, ou simples balades le long des côtes d’une région au climat doux, quel que soit le type de séjour qu’ils ont choisi, tous les vacanciers sont sous le charme!
Exmoor. Les landes couvertes de bruyère et les vallées boisées où vivent en liberté des poneys sauvages et des cerfs s’arrêtent brusquement aux spectaculaires falaises du Devo.
Wells, charmante ville nichée au pied des collines de Mendip, est réputée pour sa superbe cathédrale à trois tours dont la riche façade ouest s’orne d’une foule de statues. Non loin, vous pourrez voir le palais épiscopal entouré de douves et l’enceinte de la cathédrale, qui date du XVe siècle.
À St Ives, une annexe de la Tate Gallery présente des artistes contemporains ayant choisi de travailler dans la région. Cette œuvre très colorée de Patrick Heron fait partie des collections permanentes.
Dartmoor est un lieu sauvage à la fois vaste (945 km2) et d’une grande beauté. Les paysages sont ponctués de ponts de pierre, de villages pittoresques et de rochers de granit déchiquetés.
Bath, «bain» en anglais, doit son nom aux anciens thermes romains situés au cœur de la vieille ville, tout près d’une splendide abbaye médiévale. Avec ses rangées de maisons du XVIIIe siècle aux façades couleur de miel, conçues par John Wood l’Ancien et John Wood le Jeune, Bath est l’une des plus agréables villes d’Angleterre.
Stonehenge, aménagé en plusieurs fois à partir de 3000 avant notre ère, est un site préhistorique connu du monde entier. Il s’agirait d’un sanctuaire dédié au culte du soleil. Déplacer et lever les énormes pierres représentait un véritable exploit.
Salisbury est fière de sa cathédrale, dont la flèche élancée a inspiré l’un des plus beaux tableaux de John Constable. L’enceinte compte de remarquables bâtiments médiévaux.
Les jardins de Stourhead, inspirés des peintures du Lorrain et de Poussin, sont une véritable œuvre d’art. Les perspectives artificielles, les jeux d’ombre et de lumière, les petits monuments comme le Panthéon néo-classique qui se détache sur un fond de verdure très étudié constituent un ensemble d’une grande beauté.
Le pays de Galles d’un coup d’œil
Les paysages du pays de Galles, splendides et variés, invitent à de nombreuses activités: escalader les sommets, marcher dans la forêt, pêcher dans de larges cours d’eau ou profiter d’un littoral vierge sur des kilomètres. Les vacanciers anglais en apprécient depuis longtemps les nombreuses stations balnéaires. On ne compte pas les châteaux, les abbayes en ruine, les grandes demeures et les villes à l’architecture remarquable. Il ne faut surtout pas négliger la culture galloise profondément imprégnée de traditions celtiques.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site