Voyages hors des sentiers battus

samedi 31 décembre 2011

Posted by . In | No comments
honduras - Honduras : De mer et de jungle
© Mélissa Vallancourt | Agence QMI
Plage du Fantasy Island, Honduras.
Doté de plages de sable blanc et de forêts luxuriantes, ce pays situé en plein centre des Amériques déploie son charme par sa beauté naturelle et son côté aventure. Pour explorer les fonds marins et la jungle luxuriante, nous nous sommes rendus sur l’île de Roatan, avant de traverser sur la côte pour y découvrir les terres vibrantes du parc national de Pico Bonito. Située sur la deuxième plus grande barrière de corail au monde, l’île de Roatan est reconnue pour ses sites de plongée sous-marine extraordinaires. La plupart des hôtels orientent les séjours autour de cette activité, offrant trois à quatre plongées par jour. Nous avons opté pour le complexe de Fantasy Island, situé un peu à l’écart, sur une île privée.
À notre arrivée, du hall de l’hôtel nous apercevons déjà la mer turquoise qui s’étend à perte de vue. L’ambiance est tranquille. Sur la terrasse, quelques familles s’esclaffent devant les singes acrobates. Un peu plus loin, un jeune couple photographie des pans qui paradent librement sur la plage. Dans l’eau, deux tubas scrutent les fonds de la vaste baie sans vagues ni courant.
Matin, midi et soir
Au petit matin, nous joignons le maître plongeur ainsi que huit autres compagnons. La plongée proposée met en vedette une épave mexicaine. Équipés de notre attirail, nous plongeons dans les eaux chaudes et limpides des Caraïbes. Les retrouvailles avec le monde sous-marin sont toujours spectaculaires. Doucement, je me laisse couler dans cette autre dimension pour vivre un moment hors de temps. Le sol est tapissé de coraux multicolores. En quelques coups de palmes, nous rejoignons l’épave. Nous passons à travers ses fenêtres et ses portes désormais ornées d'éponges et de concombres de mer. Peu nombreux, les poissons fouinent par-ci par-là pour trouver nourriture dans les recoins.
La plongée suivante est tout aussi excitante. À la file indienne, nous nageons à l’intérieur de tunnels naturels parsemés de jardins aquatiques. Nous surplombons ensuite une falaise tombant à pic dans le bleu de la mer infini. Peu farouche, un petit poisson jaune examine mon masque. Après plusieurs journées passées à explorer les différents sites, notre guide nous propose une plongée de nuit. Les dernières lueurs du jour éclairent l'horizon lorsque nous nous engouffrons dans l'eau. Munis de nos lampes de poche sous-marines, nous descendons et apprivoisons ce monde ténébreux. Nous furetons sur les fonds, révélant poissons endormis, langoustes ou crabes.
Puis soudain, une énorme tortue apparaît. Elle nage paisiblement. Nous la suivons quelque temps avant de la laisser repartir dans sa solitude.
L’exploration se poursuit. Notre guide pointe sa lampe de poche au fond de l'eau. Une masse gluante et transparente semble chercher sa forme. Serait-ce une pieuvre qui étouffe un gros poisson ? Elle se déplace lentement, nous permettant d’entrevoir ses tentacules dangereux. De retour à la surface, le ciel brille de milliards d’étoiles.
Côté jungle
Au bout de cinq jours, nous quittons l’île pour explorer la côte. En deux heures de traversier, nous y sommes. Le climat est définitivement plus pluvieux et on aperçoit vaguement la montagne de Pico Bonito au milieu des nuages.

Après avoir traversé champs d'ananas, de palmiers, de bananes et de cacao, nous pénétrons le domaine du lodge Pico Bonito. On nous invite à faire le tour de la propriété: restaurant et lounge donnant sur le sommet de 2400 mètres, terrasse surplombant une rivière, piscine entourée de somptueux jardins tropicaux et 25 petits bungalows. Enfouis dans la forêt, ils sont fabriqués en bois d’acajou et munis de deux ventilateurs au plafond, une douche et un hamac sur le balcon. Le luxe dans sa simplicité.
Nous déposons nos bagages et partons vers la ferme de papillons. Oranges, roses, jaunes… ils sont tous attirés par les fleurs, s'y déposant pour boire le nectar. À la sortie l'établissement, on part à la recherche de la maison de serpents. On découvre une douzaine d'aquariums logeant différentes espèces que l'on retrouve au pays. Léthargiques, ils se cachent sous une roche ou sous un morceau de bois. La plupart sont venimeux.
De retour au lodge pour le lunch, une pluie diluvienne rafraîchit le sol. En après-midi, le ciel se dégage. Carte en main, nous partons à la découverte des deux rivières qui bordent la propriété. En 10 minutes, la chute Las Pilas apparaît. Sans la moindre hésitation, nous plongeons dans les eaux froides de la rivière Coloradito. Le décor est sublime. Est-ce que je rêve?
Nous reprenons le sentier qui monte abruptement, aux abords d’une falaise qui se dresse sous un épais tapis de verdure tropicale. Puis, arrive le point culminant de notre randonnée, où la mer se révèle. Au retour, de nouvelles chutes, qui s’appellent Mermaid . Enclavé dans la nature dense, le bassin est entouré de lianes, de fougères, de ceiba et de palmiers. Nous replongeons dans ces eaux magiques et translucides. Sur le dos, j’admire la luxuriance du décor et j’aperçois les ailes frétillantes d'un papillon bleu.
Le jour tombe et le son des insectes s'intensifie. Des lucioles éclairent le gazon et les grenouilles et les scarabées sortent de leur cachette. La nuit sera bonne en cette terre d'abondance

circuit photo vietnam partez au vietnam pour les plus belles photos avec un guide francophone
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site