Voyages hors des sentiers battus

samedi 31 décembre 2011

Posted by . In | No comments
islande - Islande, l'âme viking
À 40 minutes de Reykjavik, les eaux du spa géothermique du Lagon bleu renferment une boue de silice aux vertus thérapeutiques.
À cheval entre le continent américain et européen, ce pays insulaire, cinq fois plus petit que la France, a un jour servi de terre d’accueil à des navigateurs irlandais égarés.

Pays de glace, tempéré par le Gulf Stream, son relief accidenté donne lieu à des paysages extraordinaires uniques. Rien n’équivaut à une randonnée pédestre sur ses glaciers millénaires ou le long de ses gigantesques cascades aux eaux cristallines ou encore à une baignade au grand air dans ses sources géothermiques.

***
En territoire extraodinaire
L’Islande est un pays au relief varié: volcans actifs, geysers, coulées de lave et sources d’eau thermiques. Le paysage de ce territoire unique constitue une raison en soi de visiter le pays. Un voyage au Lagon bleu est incontournable. Laissez-vous tremper dans des eaux au mercure de 37 ˚C. Ces eaux qui regorgent de sels minéraux et de boue de silice, ont des propriétés d’embellissement de la peau.

Tout est à proximité de Reykjavik. Lors d’une excursion d’un jour, vous pourrez visiter un glacier en motoneige, admirer des geysers qui explosent, des étangs de boue bouillante et visiter le parc national Pingvellir. C’est ici où se rejoignent les plaques tectoniques de l’Europe et de l’Amérique. Mais d’abord, les faits saillants de Reykjavik.

Il faudra compter plusieurs jours pour visiter la capitale. Comme point de départ, offrez-vous une visite au Musée national de l’Islande. Vous y trouverez 2000 objets, y compris une porte sculptée de façon élaborée, qui remonte aux années 1200, décorée de scènes de batailles norroises et un masque en bois à l’allure primitive dont l’origine et le but restent inconnus.

Un arrêt à l’église Hallgrimskirkja, un point de repère local, s’impose. Vous aurez une vue splendide de la ville du sommet de la tour de 73 mètres. Un ascenseur vous y amènera. Par la suite, baladez-vous dans le parc où vous pourrez admirer des sculptures d’Einar Jonsson.

Admirez des tableaux d’art modernes au Musée des beauxarts de Reykjavik. Saut à la maison de la culture, la Culture House, pour vous imbiber de la saga millénaire des Vikings. Enfin, contemplez des enfants entrain de nourrir des canards dans l’étang près de l’hôtel de ville de Reykjavik.

Resto original
Je vous fais part de mon expérience la plus originale dans cette ville nordique, soit un repas au restaurant Fljott og gott (situé à la gare d’autobus des Excursions Reykjavik). Aussi surprenant que cela puisse paraître, nous avons dégusté de bons repas à Reykjavik mais notre guide nous a amenés à ce bar relax qui, en plus de servir des plats courants, sert aussi des mets islandais traditionnels. Le panneau du restaurant montrait un serveur qui transportait un plateau orné d’une tête de bélier. C’est exactement ce qu’il y avait sur le menu.

Dans notre groupe de 15, trois personnes étaient suffisamment braves pour commander la tête de bélier. Quel choc pour l’un des touristes lorsqu’il croqua dans la mâchoire de l’animal! Un autre grimaça en croquant des morceaux de chair, l’oreille, la langue et les yeux, lesquels, annonça-t-il, étaient la meilleure partie de la bête!

Puis, on passa au requin putréfié, coupé en minuscules cubes parés de cure-dents. J’avais déjà goûté à du requin mais jamais à du requin putréfié. C’était mou et âcre mais moins pire que je croyais. J’en ai même repris quelques morceaux.

Après avoir goûté un tantinet à la cuisine traditionnelle de l’île et participé au «runtur», je suis arrivée à la conclusion suivante: l’Islande est, à coup sûr, un endroit hors de l’ordinaire.


Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site