Voyages hors des sentiers battus

samedi 24 décembre 2011

Posted by . In | No comments
Vous vous souvenez de notre article sur les 10 destinations pour les geeks ? Il était grand temps d’accorder un zoom spécial sur la Silicon Valley en Californie. Un voyage dans la baie de San Francisco à la découverte des géants de l’informatique, de Mountain View (Google) à Cupertino (Apple).

- Anthony : Qu’est-ce qu’il a de si génial ce garage ?
- Kevin : M’enfin ! C’est là que Bill Hewlett et David Packard ont faits leurs premiers branchements !
- Anthony : Bill qui ?”
Si vous pourriez être à la place d’Anthony, n’allez pas plus loin ! Cette idée de voyage s’adresse avant-tout aux fans d’informatique et de nouvelles technologies, car avouez qu’il faut être un brin extrême pour se pâmer devant un vieux garage en bois sous prétexte qu’il a hébergé Bill Hewlett. Mais ils sont très nombreux à le faire ! Plus sérieusement, l’ambiance est très particulière dans la baie de San Francisco, on y touche du doigt la réalité du rêve américain.

Le garage de HP : la naissance de la Silicon Valley

Au 367 Addison Avenue à Palo Alto, à proximité de l’Université Stanford, les deux ingénieurs en informatique William Hewlett et David Packard (Stanford, promotion 1934) ont fondé la société qui porte leurs noms en 1939, avec un capital de départ de 585$. Un petit garage, mais un grand symbole, celui du rêve américain. Le sanctuaire est officiellement reconnu par l’État de Californie comme le lieu de naissance de la Silicon Valley.
HP-garage

Le garage de Steve Jobs

L’histoire est bien connue, c’est dans le garage de la maison familiale des Jobs qu’a été créé Apple par Steve Jobs et son pote Steve Wozniak en 1976. Les curieux et passionnés de la saga Apple sont nombreux à observer la modeste demeure depuis la rue. Depuis la mort du gourou, l’endroit est carrément devenu un lieu de pèlerinage.

La maison de Steve Jobs, où tout a commencé
La maison de Steve Jobs, où tout a commencé

Le campus de Google

Le Googleplex est énorme. Pas de barbelés, pas de murs ni de miradors, juste un endroit vert et sympathique et des bâtiments high-tech à l’intérieur desquels on se creuse les méninges. Vous pouvez vous approcher du Saint-Graal, mais pas trop près quand même, sinon des agents de sécurité vous conduiront illico vers la sortie.
google-terrasse
Pourquoi ce nom de Silicon Valley ? On doit l’expression à un journaliste local en 1971 pour désigner la concentration d’entreprises en informatique dans la vallée de Santa Clara. Le silicon (en français, silicium) est à la base des composants électroniques.

Le campus d’Apple

Le seul nom de la rue qui ceinture le campus à Cupertino, Infinite Loop (évoquant un type de bug), fait frémir de plaisir les geeks. Mais ce sera bientôt du passé car peu de temps avant sa mort, Steve Jobs avait présenté les plans du nouveau campus qui accueillera Apple : “Mothership”, le vaisseau-mère.
apple-campus
infinite-loop

The Tech Museum

Aller rêvasser devant les bâtiments où sont créées les technologies qui feront notre monde de demain, c’est bien beau mais à moins d’être complètement fétichiste, ce n’est pas très satisfaisant. Faites un tour au musée de la technologie de San José, là au moins on vous laissera entrer ! Vous découvrirez les différentes étapes de la création de l’ordinateur, d’internet…de manière moderne et interactive bien sûr.
  • Adresse : 201 South Market Street  San Jose, CA
tech-museum 2
tech-museum 1
 La Silicon Valley se trouve au sud de la baie de San Francisco, à quelques dizaines de kilomètres de la métropole. Pour y aller : faites confiance au GPS ! Il y en a forcément un dans la voiture que vous avez loué.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site