Voyages hors des sentiers battus

mercredi 28 décembre 2011

Posted by . In | No comments
Alsace - L'Alsace et ses marchés de Noël
Strasbourg - Alsace | Des abords du canal de la Petite-France à la place Kléber en passant par le parvis de la cathédrale, on compte pas moins de huit marchés de Noël. Dans un foisonnement de guirlandes et d’illuminations s’alignent dans ces lieux des dizaines de chalets de bois. D’une place à l’autre du centre-ville de Strasbourg, où que l’on aille, ça sent le vin chaud, rouge, issu de cépage merlot, ou blanc, issu de cépage sylvaner, qui dégage ses effluves d’épices, de cannelle, d’anis étoilé et de clou de girofle.
Un verre de vin chaud (ou encore de jus d’orange épicé) à la main, un beignet à la vanille, au chocolat ou à la confiture dans l’autre, on déambule dans les allées.
Les tartes flambées, les bretzels, les bredles (biscuits sablés) se dégustent aussi à tout va. Aucune friture ne se prépare toutefois sur la rue, question d’odeur.
Tout le mois de décembre
Traditionnellement, en Alsace, les marchés deNoël qui s’étalent sur tout le mois de décembre constituent à la fois une occasion de fêter, entre amis ou en famille, tout en effectuant des emplettes en vue des fêtes.
Artisans et marchands se côtoient dans les petites maisonnettes de bois alignées sur les places. Les premiers vendent leur production, principalement de petits objets servant de décorations aussi bien pour l’arbre deNoël que pour la maison, de petits cadeaux aussi, en bois, en tissu, en cire, etc.
Les marchands, eux, respectent pour la plupart la tradition qui anime ce type demarchés,mais d’autres, compte tenu de la popularité de l’événement, viennent y proposer un peu n’importe quel genre de produits. Les amateurs demagasinage, eux, sont aux anges, tant il y a d’objets et de petits cadeaux à se procurer.
Un million de visiteurs
On dit – même si on ne dispose pas de statistiques fiables à ce sujet – qu’un million de visiteurs convergent chaque année vers Strasbourg durant le mois de décembre. Ils viennent de tout le pays et aussi des contrées voisines.
Les groupes organisés arrivent par autocars entiers, surtout en début de semaine, période durant laquelle les chambres d’hôtel sont moins convoitées. Une journée ordinaire, c’est par centaines que se comptent les cars que les organisateurs s’arrangent pour faire stationner à l’écart du centre-ville.
En fin de semaine, les hôtels du centre-ville affichent complet durant tout le mois. Les touristes viennent en effet du monde entier participer à cette fête traditionnelle à laquelle les Strasbourgeois ont donné une nouvelle envergure il y a une quinzaine d’années.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site