Voyages hors des sentiers battus

samedi 31 décembre 2011

Posted by . In , | No comments
Le «mirage» d'Eilat, la modernité de Tel-Aviv
Eilat, Israël
Après la traversée du désert du Néguev, au sud du pays, la ville d’Eilat apparaît tel un mirage. Situé sur le bord de la mer Rouge, Eilat offre des kilomètres de plages, de la baignade avec les dauphins et des boîtes de nuit. Bienvenue dans la partie moderne d’Israël. Eilat, c’est d’abord une station balnéaire sur la mer Rouge qui rivalise avec celles d’Égypte et de Jordanie, situées quelques kilomètres plus loin. La ville est d’ailleurs très populaire auprès des touristes européens.
Avec ses hôtels plantés près des plages, Eilat promet surtout d’agréables bains de soleil. Si certaines plages sont en sable, d’autres sont couvertes de galets.
Naturellement préservées, ces dernières demeurent les plus intéressantes pour la baignade car on peut y voir des bancs de coraux. Apportez votre masque de plongée et votre tuba.
Les amoureux des animaux y trouvent aussi leur compte, avec le bassin des dauphins. Une dizaine de ces mammifères y nagent librement.
Les touristes peuvent nager ou effectuer de la plongée avec eux. Suivant la philosophie du lieu, aucun guide ne force les dauphins à toucher aux visiteurs. On laisse à l’animal le choix d’approcher ou non d’un nageur.
Le soir venu, il est possible de trouver plusieurs restaurants, bars et boutiques sur la promenade qui longe la plage.
À partir d’Eilat, on peut aussi participer à des expéditions dans le désert du Néguev. Quelques centres touristiques proposent des randonnées à bord de jeeps, à dos de cheval ou de chameau. On peut également louer des vélos de montagne.
Tel-Aviv
Soixante kilomètres et tout un univers séparent Tel-Aviv et Jérusalem. Si Jérusalem représente le passé, la mémoire et l’histoire juive, Tel-Aviv s’identifie au présent, à l’avenir et à l’identité laïque d’Israël.
Capitale de l’architecture Bauhaus, Tel-Aviv est le cœur économique et culturel d’Israël. C’est là que se trouve l’immense majorité des ambassades des pays étrangers, Jérusalem n’étant pas reconnue internationalement comme capitale de l’État.
Vendredi soir, au début du sabbat, si tout s’arrête autour de Jérusalem, tout commence à Tel-Aviv. Les bars et les restaurants se remplissent.
Les discothèques, situées le long de la Méditerranée, accueillent les visiteurs jusque tard en soirée. Et la fête peut durer longtemps puisque les clubs n’ont aucune obligation à l’égard de l’heure de fermeture.
Durant la journée, le magasinage est un must, surtout sur la rue Dizengoff. Un marché, où l’on vend de l’artisanat local, est ouvert les mardi et jeudi sur la rue Nachalat Binyamin.
La vieille ville de Jaffa, au sud de Tel-Aviv, est aussi une bonne façon de commencer la visite. Jaffa est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site