Voyages hors des sentiers battus

samedi 31 décembre 2011

Posted by . In | No comments
canada - L'Ouest canadien, été comme hiver
Photo Douglas E. Walker
Terres fertiles, montagnes vertigineuses, sites patrimoniaux de l’UNESCO: la beauté de l’Ouest canadien se découvre aussi bien en hiver qu’en été. LA SASKATCHEWAN
La Saskatchewan est l’exemple le plus éloquent de l’expression «grands espaces canadiens».
Même si elle n’affiche en général que peu de relief, elle est traversée par la superbe vallée Qu’Appelle (oui, son nom est français), formée à l’ère glaciaire. Les paysages y sont magnifiques.
Cette province est donc plus qu’un grenier fertile: à sa façon, elle charme les touristes.
Quoi faire?



  • Une visite guidée fort amusante des tunnels de Moose Jaw. Creusés par des immigrants chinois en 1880, ces souterrains ont servi de caches aux contrebandiers d’alcool dans les années 20. www.tunnelsofmoosejaw.com




  • Wanuskewin Heritage Park. C’est le meilleur centre d’interprétation de la culture autochtone des Prairies. On peut y séjourner en tipi, hiver comme été! www.wanuskewin.com




  • Le parc national de Prince Albert. Il est devenu célèbre grâce à Grey Owl. La cabane isolée où il vivait est encore au bord du lac Ajawaan. Un sentier de 20 km y mène en été, et, en hiver, de multiples tracés de ski de fond et de raquettes sillonnent le parc. www.pc.gc.ca




  • T.rex Discovery Centre, Eastend. On y expose le squelette d’un jeune T.rex, le plus complet du genre, paraît-il. www.dinocountry.com




  • Une randonnée en traîneau à chiens avec Sundogs Sled Excursions, au nord du parc national de Prince Albert. www.sundogs.sk.ca L’ALBERTA
    Cette province abrite le meilleur de l’Ouest: les Rocheuses et la plaine. On y trouve cinq sites patrimoniaux de l’UNESCO, dont l’un regroupe cinq parcs des montagnes Rocheuses.
    L’Alberta est le royaume des amateurs de sports d’hiver, qui affluent vers les villages alpins de Canmore, Banff, Jasper et Lake Louise. Les contemplatifs, quant à eux, se rendent plutôt à Fort McMurray, où ils peuvent s’émouvoir en observant les aurores boréales.
    En été, les randonneurs et les férus de vélo de montagne parcourent les sentiers dans des forêts denses. Plus de 200 000 Albertains parlent le français; ils sont les descendants des premiers Européens à s’être implantés dans cette province.
    Quoi faire?




  • Le Royal Tyrrell Museum of Palaentology, à Drumheller, est un gigantesque site contenant 80 000 pièces, dont 50 squelettes de dinosaures. www.tyrrell.museum.com




  • Canmore et le parc national de Banff. Il fait bon flâner dans les jolis villages de Canmore et de Banff, nichés au pied des Rocheuses. Pour jouir d’une belle vue des environs, prenez le téléphérique (Gondola Banff). Au restaurant Chez François, à Canmore, on vous servira en vous parlant québécois! Et à Nanaimo, vous découvrirez une paisible ville portuaire.




  • À une heure d’Edmonton, Legal est un village francophone surprenant. Ses murales extérieures évoquent la saga des pionniers de langue française, au début du XXe siècle. Si vous avez envie de séjourner chez l’habitant, adressez-vous au centre communautaire Centralta: 1 866 546-7783.




  • Une excursion d’observation d’aurores boréales avec Great Canadian Adventures. www.adventures.ca




  • Phản ứng:

    0 nhận xét:

    Enregistrer un commentaire

    Bookmark Us

    Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

    Search Our Site