Voyages hors des sentiers battus

mercredi 28 décembre 2011

Posted by . In | No comments
nepal - Népal, le voyage d'une vie
Photo Le Journal
Les montagnes créent des paysages très impressionnants dans les secteurs les plus nordiques de la région du Solu Khumbu.
Mettons les choses au clair. Le Népal est à la portée de bien des portefeuilles mais ne convient ni aux coeurs fragiles, ni aux pieds tendres. La très grande majorité des pays du monde se visitent en dilettante, sans grande préparation. Impossible de le faire sans risque dans le pays au relief le plus accidenté du monde.

On ne va pas au Népal pour se balader et visiter des musées. On n’y va pas se faire rôtir sur une plage. D’autant moins que le pays n’a pas un seul mètre de littoral.

Non. Quand on choisit un jour dans sa vie d’aller au Népal, c’est pour faire du tourisme très actif et voir des montagnes. Les plus belles montagnes du monde. Des monuments naturels incomparables qui nous remuent, nous bouleversent quand on les voit enfin de nos propres yeux après en avoir tant entendu parler.

Cependant, il faut savoir avant de partir que Katmandou est probablement une des villes les plus sales du monde. Elle est aussi devenue une des plus polluées avec l’augmentation en flèche du nombre d’autobus, de camions, d’autos et, surtout, de motocyclettes qui roulent à toute vitesse et sans se soucier des piétons dans toutes les étroites artères de la capitale népalaise.

Comme les rues et les rivières servent aussi de dépotoirs à ciel ouvert, un séjour à Katmandou s’apparente à une visite à l’hôpital où tout semble fait sur mesure pour qu’on ait envie de ne pas tomber malade…

Tourisme très actif

Le Népal est un pays difficile à apprivoiser. On n’y va pas pour s’y recharger les batteries à coups de longues siestes et de baignades revigorantes. Après avoir voyagé en Europe, en Afrique, en Amérique du Sud, en Amérique centrale et au Mexique, j’ai acquis la ferme conviction, après être allé au pied de l’Everest pendant la dernière période des fêtes, qu’un trekking au Népal est le voyage d’une vie.

Une aventure extraordinaire où se marient à la fois un effort physique exigé par la marche quotidienne vers l’objectif ultime, une introspection psychologique causée par un immense dépaysement et le recul énorme face à sa routine quotidienne, puis un voyage spirituel à nul autre pareil.

Pour bien saisir l’impact d’un trekking au Népal, il faut se mettre dans la peau d’un astronaute qui débarque sur la Lune. Nous n’aurons jamais la chance de visiter le satellite de la Terre mais la meilleure façon d’être aussi bouleversé, c’est de se retrouver à 5000 mètres d’altitude après 15 jours de marche et d’être au pied de montagnes dont le sommet se trouve encore à plus de 3 kilomètres de distance en ligne droite!

circuit pas cher  vietnam  sur mesure et abordable  par une agence locale vietnamienne
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site