Voyages hors des sentiers battus

mercredi 28 décembre 2011

Posted by . In | No comments
puerto rico - Puerto Rico, véritable condensé de vacances
¡Puerto Rico lo hace mejor! C’est le slogan touristique de l’île: «Ici, on le fait mieux qu’ailleurs!» Et c’est vrai! Puerto Rico est un condensé de vacances à l’état pur. San Juan, en particulier, comble toutes les attentes des vacanciers: les mordus d’histoire arpenteront les vieilles rues de la capitale, les amateurs de farniente étaleront leur serviette sur le sable chaud des plages du littoral, et tous auront accès à une infrastructure hôtelière moderne pour profiter au mieux de cette île des plus invitantes. SURVOL HISTORIQUE
L’île est découverte en 1493 par Christophe Colomb et baptisée «San Juan Bautista» (Saint Jean- Baptiste). En 1508, Ponce de León fonde la première colonie espagnole à Caparra, transférée quelques années plus tard dans la baie dite de «Puerto Rico» («port riche»): l’île prendra ce nom par la suite tandis que la capitale sera baptisée «San Juan».
L’Espagne cède ses terres aux États-Unis en 1898. La signature du Jones Act en 1917 permet aux Portoricains d’acquérir la nationalité américaine, et, en 1952, Puerto Rico est reconnu comme un État libre associé aux États-Unis. Plusieurs tentatives ont eu lieu depuis, via des référendums, pour modifier le statut politique de l’île. Les habitants restent toutefois majoritairement attachés à ce statut d’État associé, même si l’on sait aujourd’hui que l’immigration portoricaine vers le continent américain progresse d’année en année.
SURVOL GÉOGRAPHIQUE
Puerto Rico est la plus petite île des Grandes Antilles. De forme presque rectangulaire, elle s’étire sur 180 km de long et 65 km de large entre la République dominicaine et les îles Vierges. Ses 500 kilomètres de côtes sont bordées par l’océan Atlantique et la mer des Caraïbes, et l’île couvre au total 8 897 km2.
Son relief est montagneux à l’intérieur des terres, la Cordillera Central traversant l’île d’est en ouest. Son point culminant est le Cerro La Punta (1 338 m). Le relief plat du littoral contraste avec celui plus accidenté du nord de l’île, également appelé «karst» et caractéristique des régions calcaires. Le climat n’offre que peu de disparité de températures: il y fait entre 27°C et 30°C toute l’année.
SURVOL ET ATTRAITS
San Juan
Europe, Afrique, Amérique, les racines de Puerto Rico sont multiples. Espagnole par le peuplement colonial de l’île, africaine par le biais du commerce d’esclaves au XIXe siècle et enfin américaine pour la plus récente phase de l’histoire du pays, la culture portoricaine plonge ses racines dans un riche métissage; en témoigne encore aujourd’hui l’architecture de la vieille ville.
Le vieux San Juan, déclaré site du patrimoine mondial par l’UNESCO, est en effet une petite vitrine du Puerto Rico espagnol. Les anciens bâtiments coloniaux y ont été conservés, et le visiteur aura l’impression de feuilleter un livre d’histoire à ciel ouvert. Il pourra en outre compléter la découverte de ce quartier historique par la visite de quelques musées.
La Plaza de la Dársena est habituellement le point de départ des visites de la capitale. La place offre une très belle vue sur la baie de San Juan. En poursuivant vers l’ouest, vous apercevrez La Muralla, une enceinte défensive érigée aux XVIe et XVIIe siècles et derrière laquelle se dresse La Fortaleza. La résidence du gouverneur de l’île, une demeure fortifiée, a été érigée en 1540.
Si vous êtes un mordu d’ouvrages défensifs, allez au Fuerte San Felipe del Morro, familièrement appelé El Morro. Construites entre 1540 et 1783, ces fortifications militaires, qui dominent l’extrémité de la péninsule, sont probablement les plus surprenantes de San Juan. Elles sont d’ailleurs inscrites sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO avec le Fuerte San Cristóbal, érigé quelques années plus tard. Vous vous perdrez dans ses tunnels, donjons et autres survivances de l’époque médiévale.
En revenant sur vos pas, dans le cœur du vieux San Juan, vous ferez peut-être une halte au El Convento, un ancien couvent carmélite restauré qui accueille aujourd’hui l’un des plus ravissants hôtels de la capitale. Tout près se dresse la Catedral de San Juan, refuge du tombeau du premier gouverneur de l’île, Ponce de León.
Le Museo Pablo Casals, sur San Sebastián, est consacré au célèbre violoncelliste qui vécut de nombreuses années à San Juan. Quant au Museo de Arte de Puerto Rico, il complètera votre découverte de l’histoire de l’art portoricain.
N’oublions pas le magasinage. Les boutiques de San Juan feraient presque concurrence à celles des îles Vierges américaines. Produits de marques internationales ou produits artisanaux tenteront les visiteurs le long de la Calle Cristo et de la Calle San Francisco. Notez les fameux santos, ces personnages religieux sculptés dans le bois, typiques de Puerto Rico.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site