Voyages hors des sentiers battus

samedi 24 décembre 2011

Posted by . In , | No comments
grece - Cinq choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur la Grèce
© Shutterstock
Mykonos, la «Petite Venise Grecque»
1. On y fait la fête au nom de la tradition.
La fête du nom ou fête du saint patron est plus importante pour les Grecs que les anniversaires. La personne dont le prénom correspond au saint qui est fêté reçoit sa famille et ses amis qui lui offrent vœux et cadeaux alors qu'il gâte ses invités en gâteaux et en friandises. Les villages fêtent aussi leur saint Patron par de la musique, des danses et des festins. Pâques est la fête des fêtes, la réjouissance de tout un peuple et l'occasion de cadeaux, de vœux, de ripailles et de baisers. Noël, de son côté, est une fête exclusivement religieuse. On offre plutôt des cadeaux le jour de la Saint-Basile (Agios Vassili). Une pièce de monnaie est cachée dans un gâteau et porte bonheur à celui qui la trouve. Le Carnaval offre deux semaines de fête et de déguisement. Dans les cafés ou les boîtes de nuit, auparavant, le public jetait des assiettes aux pieds des chanteurs pour montrer son approbation alors que maintenant, on jette des fleurs... avec le panier.
2. Les Grecs sont très superstitieux. 
En Grèce, les superstitions sont nombreuses. On y craint le mauvais sort et particulièrement «le mauvais œil». Les Grecs croient que le jeteur de sort (le responsable du mauvais œil) est une personne qui envie ou qui fait des compliments aux autres. Ce serait souvent des gens aux yeux bleus qui donnent le «matiasma» aux victimes du mauvais œil. Celles-ci s'en sentiront mal physiquement et psychologiquement. Pour détourner le mauvais œil, les enfants, les mules et les chevaux portent au cou un collier de perles bleues.
3. On s'y retrouve en un clin d'œil à Venise.
Il est possible de se sentir un peu comme en Italie, en plein cœur de la Grèce. La «petite Venise grecque» est considérée comme l'un des plus beaux endroits des îles. À l'intérieur de cette petite baie, les vagues viennent se briser au pied des balcons colorés des maisons vénitiennes construites sur l'eau. La «petite Venise grecque» est connue pour sa beauté vénitienne, ses nombreux cafés et son atmosphère branchée.
4. On y trouve le canyon le plus profond d'Europe.
Les gorges de Vikos forment le canyon le plus profond d'Europe avec sa profondeur de 900 mètres et ses parois verticales. Elles se trouvent dans le Parc national de Vikos, en Épire, dans le nord de la Grèce. L'été, alors que la rivière Voïdomatis est asséchée, on peut descendre tout au fond du canyon pour faire des expéditions notamment entre les villages de Monodendri et de Papingo.
5. On y vit plus longtemps qu'ailleurs.
Grâce au régime méditerranéen (ou diète méditerranéenne), les Grecs vivraient plus longtemps et en meilleure santé. Cette pratique alimentaire traditionnelle se retrouve dans plusieurs pays autour de la mer Méditerranée comme en Italie, en Espagne et au Maroc. Inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO, elle se caractérise par une consommation abondante de légumes, fruits, légumineuses et céréales, une consommation presque exclusive d'huile d'olive, peu d'alcool et de vin rouge pendant les repas, une consommation faible en viandes (particulièrement en viandes rouges), limitée en poissons et pratiquement inexistante de produits laitiers.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site