Voyages hors des sentiers battus

mercredi 28 décembre 2011

Posted by . In | No comments
stage - Stage à l'étranger: 10 trucs pour être bien préparé
Préparer un stage à l’étranger ne se limite pas à déterminer un lieu de stage, un organisme partenaire, un hébergement et du financement. L’une des clefs de voûte de la préparation devrait aussi consister à connaître le mieux possible le pays d’accueil et à amorcer une réflexion sur la solidarité internationale. Nous vous proposons ici plusieurs façons d’y parvenir. À vous d’identifier celles qui vous conviennent le mieux.

1) Livres

Le moyen le plus accessible pour se représenter un pays avant de partir est la lecture. Vous limiterez ainsi peut-être l’ampleur du choc culturel et vous aiguiserez votre intérêt sur ce qui se passe là où vous irez.

Quoi lire? Les guides touristiques sont un bon point de départ. Bien que le but principal de votre voyage ne soit pas touristique, vous y trouverez une introduction sur l’histoire, la politique, la géographie et l’économie du pays. Les collections des guides Ulysse et Footprint ont ce dont vous avez besoin. Vous pouvez également chercher du côté des Guides Bleus, des guides Lonely Planet et Gallimard, qui ont aussi de belles collections. Pour faire le plein d’images, explorez les magazines tels que National Geographic et GEO. Leurs articles sont fouillés, et leurs photos vous feront rêver.
Pour approfondir, vous pouvez explorer du côté des livres d’analyse. L’État du monde, qui fait annuellement la synthèse de la situation politique de toutes les régions du globe, est un bon point de départ. Les nouveaux mondes rebelles: Conflits, contestations, terrorismes de Jean-Marc Balencie est une autre bonne référence. Pour sa part, le mensuel Le monde diplomatique présente les conflits actuels en les situant dans une perspective historique. Puis, consultez les bibliothèques municipales, scolaires et universitaires: elles regorgent d’analyses politiques, économiques, historiques et sociologiques sur tous les pays.

Des revues spécialisées dans le domaine du développement ou de l’actualité internationale et les journaux locaux de votre pays d’accueil sont également une source d’information inestimable. Ils sont disponibles dans les bibliothèques universitaires, les ambassades, les consulats ou les librairies spécialisées.

2) Festivals
Certains festivals internationaux sont l’occasion d’entrer en contact avec les produits culturels en provenance des cinq continents. Par exemple, à Bruxelles, le Festival Cinémas d’Espagne et d’Amérique latine, ainsi que Vues d’Afrique à Montréal, sont des mines d’or pour visionner des films provenant des pays en développement, Le Festival international de jazz de Montréal et le Festival TransAmériques, pour leur part, présentent souvent des artistes africains, latino-américains ou est-européens. Profitez-en!

3) Internet
Lorsqu’on planifie un stage à l’étranger, particulièrement dans un pays en développement, les distances compliquent tout. Il est plus difficile de joindre les personnes-ressources et d’avoir de l’information sur les organismes outre-mer. Grâce à Internet, la barrière des distances est franchissable. Si les relations internationales vous intéressent, cet outil de travail est aussi incontournable que le téléphone. La grande majorité des organisations de coopération internationale outre-mer ont leur site Internet.

Moteurs de recherche En utilisant, dans votre moteur de recherche favori, des mots-clés tels que le nom du pays où vous allez, une ville, un organisme, ou des termes tels que «pays en développement», «volunteer» ou «coopération internationale», vous accéderez rapidement à des sites très riches en renseignements de toutes sortes qui pourront orienter votre préparation. Vous aurez besoin, comme toujours, de votre sens critique pour identifier les sites dont l’information est fiable.

4) Documents audiovisuels

Les documents audiovisuels sont d’une grande utilité pour découvrir un pays. Vous dénicherez parfois ce que vous cherchez à la bibliothèque de votre établissement d’enseignement ou à votre bibliothèque municipale, mais il est probable que vous devrez pousser vos recherches plus loin. Plusieurs organismes possèdent des vidéos ou des DVD sur les pays en développement qu’il est possible de louer ou d’emprunter.

5) Salons, forums et autres événements axés sur la solidarité

Pour mieux connaître ce qui se fait dans le domaine de la solidarité internationale dans votre région, une visite à l’un des événements suivants vous permettra de retrouver sous un même toit les différents acteurs dans le domaine et de trouver encore plus d’information pour préparer votre stage.


10 trucs pour bien entreprendre un projet de stage (suite)
© Archives
Le moyen le plus accessible pour se représenter un pays avant de partir est la lecture.
6) Formations

En plus de l’apprentissage autodidacte, vous pouvez étoffer votre préparation par des cours et des formations. La plupart des établissements d’enseignement et les universités proposent des cours qui vous aideront à mieux saisir les réalités des pays en développement. Les programmes de science politique, d’histoire, d’anthropologie et de science économique sont particulièrement riches en cours qui s’intéressent à l’Amérique latine, à l’Europe de l’Est, à l’Asie et à l’Afrique. Peu importe votre programme d’études, vous pouvez probablement y inclure un de ces cours. De plus, beaucoup de programmes offrent un ou deux cours qui se penchent sur la coopération internationale ou l’une de ses facettes, par exemple les cours de santé internationale en médecine et de droit international.

Par ailleurs, on retrouve dans presque tous les profils d’études des cours du type Travaux pratiques, Projet de recherche dirigé ou Stage à option. Un projet de stage dans un pays en développement bien étoffé, avec des objectifs clairs, personnes et organismes ressources à l’appui, peut cadrer parfaitement avec ce type de cours. Même si vous rencontrez des barrières administratives, avec de l’acharnement et de la persuasion, vous arriverez possiblement à faire accréditer votre stage.

Une attention particulière doit être accordée aux cours de langues. Si vous allez dans un pays où la langue d’usage n’est ni le français ni l’anglais, vous avez tout intérêt à apprendre les rudiments de la langue de votre pays d’accueil. Si vous êtes autodidacte, les méthodes avec livre-CD peuvent vous aider. Certains trouvent par contre plus stimulant de suivre un cours avec professeur.

À vous d’explorer les ressources de votre institution qui vous permettront de faciliter vos démarches, dont les écoles spécialisées dans un domaine qui touche le domaine international ou encore certaines associations étudiantes. Outre le réseau universitaire, de bonnes formations sont proposées dans quelques organisations de coopération internationale (OCI) à ceux qui partent en stage outre-mer. De plus, la plupart des OCI offrent à leurs stagiaires une formation adaptée à leurs stages.

7) Communautés culturelles et religieuses

Les livres, les vidéos et les cours demeurent toutefois théoriques. Pour connaître une culture, le plus efficace est de la découvrir chez soi, au sein de la communauté. Vous y parviendrez assez facilement si vous habitez une grande ville.

Il peut être agréable d’aborder une communauté par son aspect culturel en fréquentant ses restaurants, cafés, bars, magasins, salles de danse et de spectacle. Puis, pour poser les questions qui vous démangent, ou si vous voulez vous impliquer auprès de la communauté avant votre départ, vous pouvez rencontrer les membres des associations culturelles. C’est peut-être là que vous trouverez le plus d’information au sujet de votre pays d’accueil.

De plus, même si dans nos cultures occidentales la religion a moins d’importance, lorsque l’on va dans la plupart des pays en développement on ne peut l’ignorer. Si vous voulez vous initier aux grandes religions, vous pouvez envisager de participer à une cérémonie et de rencontrer les gens.
Au Canada, les Publications du Québec proposent un répertoire des organismes des communautés culturelles du Québec dans lequel 1 200 organismes de plus de 80 communautés culturelles sont inscrits. On peut rechercher par régions administratives du Québec, par communautés et par types d’organisation.

8) Les vieux routiers

En plus des personnes provenant des communautés culturelles, vous pouvez communiquer avec les coopérants ou les stagiaires de retour de mission. La plupart se feront un plaisir de partager leur expérience et de vous donner leurs trucs. Ils pourront vous avertir également de certains dangers potentiels et vous donner des moyens de les éviter.

9) Conférences

Certains stagiaires profitent de leur période de préparation pour organiser des conférences publiques au sujet du pays où ils désirent aller, des forums ou des débats sur les questions de fond qui touchent aux domaines de la coopération internationale, de l’ordre mondial, etc. En plus d’apporter des éléments de formation, ce genre d’événement peut constituer une source de motivation pour vous et votre groupe ainsi qu’une activité de sensibilisation pour les gens de votre milieu. Il pourrait être intéressant d’inviter des gens originaires du pays de votre destination, des coopérants, des professeurs qui ont un intérêt pour la région ou d’ex-stagiaires qui ont réalisé un projet semblable.

10) L’Autre Montréal

Partir à l’étranger, c’est aussi l’occasion d’identifier sa spécificité culturelle et de saisir qu’on ne connaît pas toujours son pays aussi intimement qu’on le croit. Les gens que vous rencontrerez vous poseront des questions qui vous laisseront parfois pantois. Dans cette optique, il est très pertinent d’inclure dans la formation pré-départ un volet sur la réalité de votre pays pour relativiser ce que vous vivrez en stage. Au Québec, L’Autre Montréal est un organisme local qui propose des activités qui s’harmonisent à merveille avec cette démarche. Il offre des circuits en autobus pour 20 à 30 personnes sur diverses thématiques telles que les quartiers du Sud-Ouest, Montréal au féminin, les communautés culturelles de la ville et le Montréal communautaire. Site Internet: www.autremontreal.com.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site