Voyages hors des sentiers battus

samedi 24 décembre 2011

Posted by . In , | No comments
Yangshuo, dans le sud de la Chine, est devenu une étape incontournable pour les voyageurs attirés par les sites naturels exceptionnels. Cette petite ville est certes très touristique et animée, mais elle a su garder une ambiance décontractée, loin du stress des mégalopoles asiatiques. C’est une excellente base pour s’imprégner de la campagne chinoise avec ces paysages de rizières ceinturées de pics karstiques, ou pour partir à la découverte des minorités ethniques qui émaillent la région.

Vous pourrez aisément prolonger votre séjour en profitant des multiples activités proposées sur place : croisière sur la rivière Li, promenade en radeau de bambous, rafting, exploration de grottes, trekking autour de Guilin et Yangshuo, randonnés à vélo, escalade, vol en montgolfière… une concentration d’activités en pleine nature unique en Chine.

autonome de Longsheng, qui se situe au nord de la province du Guangxi à 150 km de Yangshuo, abrite une communauté variée d’ethnies dont les Miao, les Dong, les Yao et les Zhuang. Avec une population de quelque 15 millions de personnes, les Zhuang forment l'ethnie la plus importante de Chine, la plupart vivant dans cette région.


rizieres en terrasses de Longji Chine
C’est ici, près de la bourgade de Longsheng, que se trouvent les célèbres rizières en terrasses de Longji, poétiquement nommées l'Épine dorsale du Dragon. Elles se déploient, en effet, à plus de 800 m d’altitude sur les pentes vallonnées des montagnes comme sur le dos d'un animal fantastique. Les terrasses sont si étroites qu’on dit qu'une grenouille peut sauter à travers trois rizières d’un coup. Se sont les ancêtres des Zhuang et des Yao qui au 13e siècle, y ont trouvé refuge, et ont sculpté ces montagnes arides en espaliers verdoyants.

rizieres en terrasses Chine
Les paysages qu’offrent les terrasses varient considérablement au fil des saisons. En automne, juste avant la récolte, les rizières se parrent de toutes les gammes de couleurs, ambrées et verdoyantes.

rizieres en terrasses Chine
Plus tard, en hivers et au printemps, les cultures mises à nu révélent un sol brut parsemé de paille brûlée, et de terrasses inondées où se miroitent les reflets du soleil couchant.

rizieres en terrasses Longji et Ping'an
Autrefois un sentier était le seul lien avec le monde extérieur pour les hameaux de Longji, mais depuis les années 1990 une route en lacets a été construite jusqu’à un parking en contrebas du village de Pingan. L'accès des rizières est désormais payant. Du parking jusqu'au sommet du village on doit encore continuer l’ascension, à pied cette fois-ci, en empruntant le sentier d’origine, et en se frayant un passage devant une haie d’échoppes de bibelots et de souvenirs. Si cette marche d’une demi-heure vous rebute, vous pouvez toujours effectuer l’ascension en chaise à porteur !

rizieres en terrasses Chine
De nombreuses villageoises avec leur panier sur le dos et en costume local, proposent également de porter vos valises.

rizieres en terrasses Chine-----rizieres en terrasses Chine

Au fil des ans, Pingan est devenu une destination de prédilection pour les touristes chinois. Chaque habitation semble avoir été transformée en auberge familiale ou en hôtel. Cependant, en dehors du sentier principal, le village conserve un cachet certain. La vie courante se perpétue de manière traditionnelle, et le soir lorsque le calme enveloppe ses ruelles faiblement éclairées on se croirait dans un autre monde, et dans une autre époque...

rizieres en terrasses Chine
La campagne environnante, accessible par de petits sentiers, reste grandiose. Certains chemins conduisent vers des hameaux isolés. Prévoir plusieurs heures de marche entre chaque village. Sur le chemin, une ribambelle de villageoises peuvent vous servir de guide et vous inviter à manger. Cependant, si vous préférez randonner seul, celles-ci peuvent se révéler particulièrement tenaces et obstinées. Un guide est toutefois conseillé si vous souhaitez faire la randonnée entre les deux versants de la montagne vers les les rizières en terrasses de Jinkeng. Une superbe randonnée de 5 à 6 heures à travers les rizières en terrasses et les villages de minorités typiques comme Zongliu, Tiantou et Dazhai. On y rencontre les femmes Yao, avec leurs beaux costumes roses brodés, leurs lourds bijoux et leurs longs cheveux touchant parfois le sol ! Si vous ne souhaitez pas faire la marche les rizières de Jingken sont également accessibles par la route. Vous pourrez alors faire une plus petite randonnée sur place, dans un environnement moins touché par le tourisme de masse.

minorite ethnique de Chine-----

minorite yao de Chine




Une femme Yao et ses longs cheveux enroulés sur la tête (décoiffées certaines chevelures peuvent toucher terre)


Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site