Voyages hors des sentiers battus

mercredi 28 décembre 2011

Posted by . In | No comments
zambie - Zambie: adrénaline au cœur de la «vraie» Afrique
© SafPar
Les rapides du Zambèze semblent imposants, mais un travail d'équipe permet de les affronter avec succès!
La Zambie, avec ses 12 millions d’habitants et l’anglais comme langue principale, est un arrêt de prédilection de l’Afrique «pour les débutants». C’est un des pays les plus stables et les plus sécuritaires du continent, offrant une panoplie d’activités en plein air pour des tempéraments autant calmes qu’aventureux.
Pour amorcer une journée de vacances en Zambie avec une bonne dose d’adrénaline, une descente en rafting sur le Zambèze fait parfaitement l’affaire. Sur une douzaine de rapides portant des noms aussi évocateurs que «Terminator» et «la machine à laver», les voyageurs vivent une aventure authentique au cœur d’un pays que ses habitants se plaisent justement à nommer «The Real Africa», la vraie Afrique.
Cette activité pour les amateurs d’émotions fortes constitue un prélude de choix à une croisière plus paisible, au coucher du soleil, sur le même cours d’eau. Girafes, crocodiles, hippopotames et peut-être même quelques éléphants seront au rendez-vous lors de cette expédition paisible. À bord, un bar ouvert accompagné de plats typiques rend les convives bavards et détend après une journée à pagayer dans les flots de la rivière agitée à certains endroits, et qui constitue la frontière australe de la Zambie avec le Zimbabwe.
Quand le soleil brûlant se couche derrière la végétation luxuriante, il offre un spectacle orange et rouge et des silhouettes qui resteront à jamais gravées dans la mémoire des visiteurs comme étant typiquement africaines.
Incontournables
Parmi les incontournables du pays, on retrouve bien sûr les Chutes Victoria (ou «Mosi-oa-Tunya») dans le sud du pays, à Livingstone. Presque toujours bordées d’un arc-en-ciel, elles sont une des sept nouvelles merveilles du monde et ont même donné le nom à la bière locale préférée des Zambiens: la Mosi.
Livingstone offre également plusieurs attractions touristiques tel le saut en bungee du pont qui relie la Zambie au Zimbabwe, le parapente et le paintball en nature, des safaris, des marches avec les lions et des visites de villages africains traditionnels, le tout souvent offert chez un même voyagiste. La plupart d’entre eux proposent des forfaits attrayants combinant «lodge» et aventures (c’est le cas par exemple de Safari Par Excellence - safpar.com).
La Zambie se vante également d’abriter l’un des meilleurs parcs nationaux en Afrique en ce qui concerne l’observation des animaux sauvages: le Kafue National Park, dans l’est du pays. Les visiteurs n’y sont jamais déçus, car on y aperçoit à chaque fois une grande variété d’espèces, comme des lions, des éléphants, des rhinocéros. À certains endroits, comme près du pont entre la Zambie et le Zimbabwe, des singes intrépides se font un plaisir de voler les touristes distraits, les poussant même parfois dans une piscine. Attention aux objets de valeur!
Pour les amateurs de pêche, la rivière Lower Zambezi constitue un havre de paix avec peu de touristes, mais plusieurs compagnies y offrent tout de même des services touristiques.
Quant à Lusaka, la capitale du pays, c’est une ville dynamique qui offre une gastronomie autant locale qu’internationale et qui est reconnue pour sa vie nocturne endiablée. Ses habitants y dansent jusqu’au petit matin, avec une Mosi fraiche à la main, bien sûr!

INFOS PRATIQUES
Quand partir
Le meilleur moment pour visiter la Zambie débute en avril et se termine vers juin, lorsque la saison des pluies se calme. Certaines précautions sont de mise: des médicaments anti-malaria (surtout lors de la saison des pluies entre novembre et avril) et certains vaccins, notamment contre l’hépatite, sont recommandés et peuvent être reçus dans une clinique de voyage quelques semaines avant le départ.
Comment s’y rendre
South African Airways (qui est membre de Star Alliance) offre des vols vers Lusaka à travers Washington DC ou New York. British Airways offre également des vols de Londres vers Lusaka. Un billet peut couter environ 2000$. Il peut s’avérer judicieux et plus économique de réserver un forfait chez une compagnie britannique et acheter un billet séparé vers Londres.
Les Canadiens ont besoin d’un visa pour la Zambie, qu’ils peuvent se procurer à la frontière au coût de 50 $US. S’assurer d’avoir de l’argent comptant.
S’y déplacer
La Zambie est aussi grande que l’Allemagne et la France combinées. Le réseau routier laisse à désirer. Il faut compter au moins deux semaines pour profiter entièrement de son séjour; un mois et un véhicule 4x4 loué pour visiter le pays au complet. Des vols locaux et abordables permettent de se rendre assez rapidement vers les quatre coins du pays.
S’y loger
Toutes sortes d’hébergements sont disponibles. Une nuit dans une auberge de jeunesse à Lusaka et Livingstone coûte aussi peu que 10$ (on peut réserver chez hostelbookers.com). Des hôtels, «guesthouses» et «lodges» incluant parfois une piscine sont disponibles à partir de 40$ la nuit à Livingstone et 70$ à Lusaka. Les hébergements plus luxueux dans des «safaris lodges» peuvent coûter jusqu’à 800$ par nuit.
Argent
La monnaie locale est le kwacha. 1$ équivaut à environ 4,5 kwachas.
Les cartes de crédit sont acceptées à certains endroits, mais mieux vaut être équipé d’argent comptant en tout temps.



Les chutes Victoria, à Livingstone, sont l'un des incontournables de la Zambie.
Photo: SafPar
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site