Voyages hors des sentiers battus

vendredi 6 janvier 2012

Posted by . In , | No comments
Corfou est l’une des destinations les plus prisées de la Grèce. C’est le paradis des lieux mythiques et des monuments historiques.
Corfou, la plus septentrionale des îles Ioniennes, fait partie des destinations de choix en Grèce.
L’île est dominée par les montagnes au nord, dont le point culminant est le Mont Pantokrator, elle contient des collines luxuriantes au centre, et des plaines au sud. Son littoral constitué de sable fin et de galets s’étend sur plus 216km de long. La beauté naturelle de cette île légendaire attire des dizaines de milliers de visiteurs tous les ans.

Consultez les voyages hors sentiers battus

Selon la mythologie grecque, Corfou dénommé Kerkyra en grec, viendrait du nom de la nymphe Korkyra, fille du fleuve Aesopos et de la rivière nymphe Métopé. Le Dieu des Mers Poséidon se serait épris de Korkyra, et l’aurait emmené sur cette île magnifique pour la séduire. C’est ainsi que l’île aurait pris le nom de Kerkyra, que les colons appelèrent plus tard Corfou.
La position stratégique qu’occupe Corfou dans cette partie du monde a attiré les grands conquérants tout au long de son histoire, parmi eux les Corinthiens, les Romains, les Vénitiens, les Byzantins, les Français, les Anglais. D’ailleurs la richesse de son architecture témoigne des empreintes laissées par les différentes cultures qui s’y sont succédées à travers d’innombrables temples, forteresses, résidences, jardins, églises disséminés sur toute l’île.

Dans la vieille ville fortifiée de la capitale, partez à la découverte de l’Esplanade aménagée en un parc agréable, avec un pavillon à orchestre, des allées arborées, des arcades et des statues. L’ancienne forteresse, un chef d’œuvre de l’architecture militaire surplombant la mer donne une vue dégagée sur l’eau limpide de la mer Ionienne. L’église Saint Spyridon, du nom du saint protecteur de l’île, fut construite en 1589. On peut y visiter la sainte relique de cet évêque du 4ème siècle de notre ère, contenu dans un sarcophage d’argent et reposant dans la crypte de l’église.
A Kanoni, à la pointe sud de l’île, se trouve le site antique de Corcyre, où l’on peut visiter les vestiges antiques des temples d’Artémis ou de Héra. D’un tout autre genre, la villa néo-classique Monrepos où naquit le Prince Philipe d’Edimbourg, ainsi que l’Achilléion, la résidence de l’impératrice Elisabeth d’Autriche sont des sites touristiques incontournables.

De pittoresques ports de pêches, comme Hlomos, Argiradès, Alikès, Lefkimi, Agiois Giorgios… transformés en stations balnéaires longent toute la route littorale de Corfou, que l’on peut parcourir en autocar ,en voiture, ou en moto. Ces stations offrent de nombreuses activités touristiques, comme des excursions en mer, la plongée sous marine, les sports nautiques, la baignade…De nombreuses plages raviront à coups sûr les amateurs de bronzage et de baignade, à l’exemple de la plage de Sidari, d’Arillas, ou encore de Kavos où la fête dure jusqu’au crépuscule. Ne ratez pas la baie de Paleokastritsa, avec ses merveilleuses criques et falaises, ses luxuriantes forêts, et ses monuments historiques.

Consultez les voyages hors sentiers battus
 
Pour se rendre à Corfou, vous avez deux possibilités : par voie aérienne via Athènes ou Salonique desservis par des vols réguliers ou charter, par voie maritime grâce aux ferrys au départ du Port d’Igoumenitsa et de Patras, mais également du port de Bari, de Brindisi, ou d’Ancône en Italie.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site