Voyages hors des sentiers battus

dimanche 1 janvier 2012

Posted by . In | No comments
norvege et ses fjords spectaculaires - Norvège et ses fjords spectaculaires
Depuis toujours, les paysages sauvages de la Norvège subjuguent les visiteurs. Des fjords spectaculaires ponctuent un littoral très découpé, tandis que de hautes montagnes surplombent de paisibles vallées. La musique, l’art et la littérature sont indissociable de l’âme de ce pays, tout comme le sport, notamment le ski et le football. La Norvège est aussi le berceau du prix Nobel de la paix. Tel un rempart protégeant la Scandinavie des mers nordiques, la Norvège offre des paysages qui figurent parmi les plus magnifiques d’Europe. Elle s’étend sur 1 752 km, depuis Lindesnes, à l’extrême sud, jusqu’au cap Nord situé au-delà du cercle arctique. D’est en ouest, elle atteint 430 km dans sa plus grande largeur et 6 km en son point le plus étroit.
Sous l’effet des soulèvements de terrains, des périodes glaciaires et de l’érosion, les paysages ont acquis une incroyable diversité. Tout le long du littoral, les fjords profonds entaillent les chaînes montagneuses. D’un vert limpide, leurs eaux baignent des villes situées loin à l’intérieur des terres. La Norvège possède en outre plus de 75 000 îles qui offrent des ports abrités aux nombreux bateaux.
Capitale animée, Oslo s’agence autour d’un port gardé par un château. Son architecture éclectique associe des maisons traditionnelles en bois, de majestueux édifices néoclassiques et des bâtiments ultramodernes. Autour de l’Oslofjorden – fourmillant de bateaux à la belle saison -, les témoignages des Vikings abondent. Ces aventuriers des mers poussèrent leur périple à l’ouest jusqu’en Amérique et atteignirent à l’est la mer Caspienne. Leurs incursions semèrent la terreur dans les communautés côtières du nord de l’Europe. De remarquables pièces archéologiques de cette période sont exposées dans les musées tel celui des Bateaux vikings (Vikingskipshuset) qui présente, entre autres, des vaisseaux datant du IXe siècle.
Au nord-est de la capitale, les champs fertiles et les forêts cèdent la place à de hautes montagnes culminant à 2 500 m et à de longues vallées étroites sillonnées de rivières et de lacs. Au sud, le littoral est bordé de plages de sable argenté que domine le haut plateau de Hardangervidda. À l’ouest, avec le port de pêche de Bergen et la capitale du pétrole, Stavanger, le Vestland est une région de fjords des plus pittoresques.
Le pays des aurores boréales
Jadis, les pèlerins entreprenaient un périlleux voyage vers le nord à travers la montagne pour se rendre à la cathédrale de Nidaros à Trondheim. Cet édifice sacré abrite les restes du saint patron norvégien, Olav Haraldsson. De nos jours, les voyageurs lui préfèrent le cap Nord, aux confins du pays, pour ses falaises vertigineuses qui surplombent la mer de Barents.
Le nord de la Norvège est célèbre pour son soleil de minuit et ses aurores boréales. Au plus fort de l’été, le soleil ne se couche jamais, alors qu’en hiver il disparaît totalement. Au nouvel an, son retour donne lieu à de nombreuses festivités.
Le climat
À une telle latitude, la vie est rendue possible grâce au courant chaud du Gulf Stream. Sur la côte ouest, l’hiver est doux, tout comme l’été. Le sud et l’ouest du pays connaissent les températures moyennes les plus élevées, avec 22°C à Oslo au mois de juillet. Les températures les plus basses surviennent en montagne, en particulier à Finnmarksvidda qui a enregistré –51,4°C en décembre 1886.
Oslo d’un coup d’œil
Au cours de son histoire, la capitale norvégienne a changé de nom à plusieurs reprises. Baptisée Oslo à l’origine, elle fut successivement appelée Christiania et Kristiania avant de reprendre son nom initial en 1925. La ville bénéficie d’une situation incomparable. Ses habitants peuvent nager dans l’Oslofjord en été et chausser les skis dès l’arrivée de l’hiver. Le centre abrite de nombreux musées et galeries, un palais royal, des parcs et des édifices publics. Datant du XIVe siècle, son château garde l’entrée du port. La capitale possède une multitude de boutiques. À la belle saison, les cafés s’étalent sur les trottoirs et le front de mer. La plupart des sites sont accessibles à pied, hormis ceux de Bygdøy.
Autour de l’Oslofjord
Les premiers hommes qui s’installèrent sur les rives de l’Oslofjord vivaient à l’âge de pierre et du bronze. Plusieurs siècles après, c’est là que les embarcations vikings les mieux préservées furent exhumées. Si les environs d’Oslo sont urbanisés, plus au sud, de paisibles villages aux maisons en bois bénéficient d’une vue magnifique sur les îles sauvages et les myriades de bateaux.
Fourmillant de ferries, de bateaux de croisière et de yachts, l’Oslofjord offre, en plein été, un spectacle fascinant. Depuis le Skagerrak jusqu’à Oslo, le fjord pénètre sur 100 km à l’intérieur des terres. Il se resserre avant Drøbak, puis s’élargit à l’approche de la capitale. Les provinces d’Akershus et d’Østfold s’étendent à l’est, tandis que le Buskerud et le Vestfold se trouvent à l’ouest.
Plus d’un million de Norvégiens vivent autour de l’Oslofjord, dans des villes ou villages figurant parmi les plus anciens du pays. Nombre de ces localités sont dotées d’une longue tradition commerciale et maritime. La proximité de la capitale se reflète cependant dans toute la région. Les infrastructures sont nombreuses, le réseau routier est très développé et le plus grand tunnel routier sous-marin d’Europe, long de 7,2 km, relie Frogn à Hurum, d’est en ouest. Chaque jour, de nombreux habitants de l’Oslofjord se rendent à la capitale pour y travailler.
La région de l’Oslofjord allie un patrimoine culturel ancien avec la modernité liée à l’industrie et au commerce. Loin de zones industrielles, la côte est parsemée d’îles, de criques, de marinas et de plages. Le visiteur pourra ainsi visiter ses châteaux et ses tumuli vikings ou se reposer dans ses villages aux maisons de bois colorées, tout en explorant ses musées et ses galeries. Il n’aura que l’embarras du choix parmi les nombreuses autres activités possibles dans la région: bateau, pêche, baignade, randonnée, etc.
En été, la température est généralement agréable. Stavern détient le record de l’ensoleillement avec 200 journées par an. De même, l’hiver est rarement très rude. L’enneigement varie en fonction de l’altitude et de la proximité du littoral.
La Norvège de l’Est
À elles seules, les provinces du Hedmark, de l’Oppland et du Buskerud représentent un cinquième de la surface de la Norvège. Les paysages sont principalement constitués de montagnes, de vallées et de lacs, excepté le littoral qui borde le Buskerud. Cette région a de tout temps attiré les artistes et inspiré les écrivains, parmi lesquels Bjørnstjerne Bjørnson et Henrik Ibsen.
Tels les cinq doigts de la main, les longues vallées étroites d’Østerdalen, Gudbrandsdal, Valdres, Hallingdal et Numedal marquent l’est de la Norvège. De majestueuses rivières s’écoulent entre les montagnes. Ainsi, la Glomma, le plus long cours d’eau de Norvège, s’étend sur 601 km, traversant la vallée d’Østerdalen, depuis Riasten dans le Sør-Trøndelag jusqu’à Fredrikstad. D’immenses lacs ponctuent le paysage, comme celui de Mjøsa qui atteint 107 km de son extrémité nord, près de Lillehammer, à Vorma, au sud. Des villages perchés s’accrochent aux flancs abrupts des vallées que dominent de hauts plateaux.
Les vallées sont surplombées par de vastes massifs montagneux, particulièrement élevés au nord et à l’ouest. Les pâturages d’altitude et les forêts clairsemées cèdent peu à peu la place au rocher nu, aux plateaux et aux sommets couverts de neiges éternelles. Les vallées connaissent des hivers froids et des étés chauds, avec de gros écarts de température entre le jour et la nuit.
Plus au sud, dans les zones rurales de Solør-Odal, Romerike, Ringerike et Hedemarken, les terres agricoles figurent parmi les plus fertiles du pays. De vastes forêts de moyenne altitude dominent le paysage.
Les possibilités de loisirs en plein air sont légion. Les sentiers de randonnées sont bien balisés, tout comme les pistes cyclables. Le canoë et autres sports nautiques se pratiquent aisément, et les refuges de montagne ne manquent pas.
À la fin de l’été, les champignons et les baies abondent en forêt. Puis, à l’automne, les montagnes se parent de couleurs magnifiques avant que l’hiver n’apporte la neige et les joies du ski.
Le Vestland
Formant une longue bande étroite, le Vestland ou «pays de l’ouest» borde la mer du Nord depuis Stavanger jusqu’à Kristiansund. Tels de longs doigts de couleur bleue ou émeraude, les fjords pénètrent loin dans les terres en se frayant un passage parmi les imposantes montagnes. Le long de la côte, les villages sont reliés par des ferries, des tunnels et des routes aux lacets vertigineux.
Totalisant environ 15% de la surface de la Norvège, le Vestland est composé de quatre provinces: le Rogaland, le Hordaland, le Sogn og Fjordane et le Møre og Romsdal. Au sud, le Rogaland comprend les plaines agricoles du Jæren et les villes d’Egersund, de Sandnes et de Stavanger. Avec ses plages de galets et ses baies bordées de sable, le littoral du Jæren convient à la baignade comme à d’autres activités nautiques.
Dans les terres, la lande rocailleuse de Høg- Jæren précède les contreforts abrupts des spectaculaires monts Ryfylkefjellene.
Au nord de Stavanger se trouve le Boknafjord, le quatrième fjord du Vestland par sa longueur. Le célèbre promontoire de Prekestolen surplombe l’un de ses bras, le Lysefjord.
Bergen, deuxième ville de Norvège, est un bon point de départ pour visiter le Sunnfjord et le Nordfjord, tout comme Stavanger et Ålesund. Ces deux fjords enchanteurs sont réputés pour leurs montagnes impressionnantes, leurs cascades, leurs glaciers et leurs plages idylliques. Cette région incluant Hardanger et Sogn est connue pour ses églises en bois debout, ses sites historiques et ses musées. Quant à la péninsule de Stad, elle marque la limite entre la mer du Nord et la mer de Norvège.
La province du Møre og Romsdal offre elle aussi un fascinant paysage de fjords et de montagnes. En particulier, le Geirangerfjord et le Romsdalsfjord sont bordés de pics rocheux spectaculaires.
Le Vestland est le paradis des randonneurs en montagne, quel que soit leur niveau. L’amateur de pêche trouvera également son bonheur au bord de la mer, des lacs et des rivières. Enfin, l’île de Runde possède une riche faune aviaire.
Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site