Voyages hors des sentiers battus

dimanche 1 janvier 2012

Posted by . In | No comments
tunisie - Voyage d'eau en Tunisie
La Tunisie ne charme pas les touristes seulement avec ses plages, ses milliers d’années d’histoire et la chaleur de son peuple. Au fil des ans, le petit pays est devenu la deuxième destination du monde, après la France, pour la thalassothérapie. Une expérience à découvrir. Très populaire en Europe, la thalassothérapie soulagerait les symptômes de l’arthrite, de l’arthrose, du stress et du psoriasis. Elle améliorerait également la circulation sanguine et aiderait les ex-fumeurs à purifier leur système.
Certains soins, davantage esthétiques, sont conçus pour les femmes qui viennent d’accoucher, celles qui veulent perdre du poids, diminuer leur cellulite ou raffermir leur peau. À Sousse, le spa de l’hôtel Abou Nawas offre même des soins spécialement conçus pour les golfeurs et les insomniaques.
Que l’on croie ou non aux bienfaits de l’eau gorgée de minéraux de laMéditerranée sur le corps, on ne peut toutefois en ignorer les effets relaxants. Il suffit d’un bain avec jets, d’un enveloppement d’algues ou d’un massage «sous la pluie » pour devenir «zen» et vraiment prendre le rythme des vacances.
Européens en cure
Àla recherche de bas prix et d’exotismes, des milliers de Français, de Suisses et d’Allemands s’envolent chaque année pour la Tunisie pour y faire quelques jours de thalassothérapie. On les appelle alors les curistes puisqu’ils se soumettent à une «cure» pour traiter une condition médicale particulière.
Une cure se compose normalement de quatre ou cinq soins quotidiens pendant au moins une semaine. Chaque soin dure généralement 20 minutes, si bien qu’une séance complète prend environ 2 heures quand on inclut les temps d’attente et de repos.
Le concept de cure n’étant pas connu au Québec, on s’étonne de constater que les curistes ne puissent pas choisir eux-mêmes leur combinaison de soins. En effet, cette tâche incombe plutôt au médecin de service, qui travaille sur place et qui gère le centre.
D’ailleurs, les curistes doivent obligatoirement consulter le médecin pour se faire prescrire les soins appropriés à leur condition médicale. Dans presque tous les spas, cette rencontre est gratuite. Fait à noter, les compagnies d’assurance européennes remboursent souvent les cures.
Séjours plus longs
Mais il n’est pas nécessaire d’être assuré, d’être Européen ou d’êtremalade pour profiter des bienfaits de la thalasso. N’importe quel touriste peut se choisir quelques soins à la carte, simplement pour relaxer ou découvrir quelque chose de nouveau.
La Tunisie mise d’ailleurs sur la thalassothérapie pour augmenter la durée de séjour des touristes. Le pays est bien conscient que les Québécois et les Canadiens ne feront pas dix heures de vol expressément pour la thalasso,mais il peut s’agir d’une activité supplémentaire à mettre au menu.
Depuis 5 ans, une trentaine de nouveaux spas spécialisés dans les traitements à l’eau de mer ont ouvert leurs portes, si bien que la Tunisie en comptemaintenant 35. Presque tous les grands hôtels au bord de la mer comprennent un spa.

Les soins à la carte coûtent de 30 à 60$ chacun. Les cures, de 500 à 700$ par semaine.


    PETIT LEXIQUE
  • Balnéothérapie: traitements pour le corps à l’eau douce.
  • Cure de thalassothérapie: ensemble de soins dispensés pendant quelques jours à raison de quatre ou cinq soins par jour afin de traiter un problème de santé précis.
  • Spa: centre où l’on offre divers soins et traitements pour le bienêtre et la beauté (thalassothérapie, balnéothérapie,massages, manucure, épilation, etc.).
  • Thalassothérapie: soins thérapeutiques à l’eau de mer et aux algues.

Phản ứng:

0 nhận xét:

Enregistrer un commentaire

Bookmark Us

Delicious Digg Facebook Favorites More Stumbleupon Twitter

Search Our Site